loader

Principal

Astigmatisme

Conjonctivite allergique chez les enfants

La conjonctivite allergique chez les enfants est un processus inflammatoire dans la membrane conjonctivale de l'œil, qui est une réaction à l'un ou l'autre antigène qui sensibilise le corps. Le développement d'une conjonctivite allergique chez les enfants s'accompagne d'un gonflement local, de démangeaisons et de rougeurs des yeux, de larmoiements et de photophobie. Le diagnostic de la conjonctivite allergique chez les enfants est effectué par un ophtalmologiste et allergologue pédiatrique; comprend un examen microscopique du liquide lacrymal, des IgE totales, des KLA, des tests cutanés. Le traitement de la conjonctivite allergique chez les enfants nécessite l'élimination du contact avec l'allergène, la nomination d'antihistaminiques sous forme de collyre et par voie orale, et une immunothérapie spécifique.

CIM-10

  • Les causes
  • Classification
  • Symptômes
  • Diagnostique
  • Traitement de la conjonctivite allergique chez les enfants
  • Prévision et prévention
  • Prix ​​des traitements

informations générales

La conjonctivite allergique chez les enfants est une maladie courante en pédiatrie moderne, qui fait l'objet d'études en ophtalmologie et en allergologie pédiatriques. La conjonctivite allergique est caractérisée par une inflammation de la membrane muqueuse recouvrant la sclérotique et la surface interne de la paupière, causée par une hypersensibilité du corps à tout allergène. Dans la plupart des cas, la manifestation de la conjonctivite allergique chez les enfants survient à l'âge de 3-4 ans. Chez les enfants d'âge scolaire, la conjonctivite allergique survient dans 3 à 5% des cas. La conjonctivite allergique chez l'enfant accompagne généralement d'autres manifestations allergiques: rhinite allergique, rhume des foins, dermatite atopique, asthme bronchique, etc..

Les causes

La conjonctivite allergique chez les enfants est basée sur une sensibilité individuelle accrue à certains facteurs environnementaux - les allergènes. Ces facteurs exogènes peuvent être des allergènes: ménage (poussière de maison et de bibliothèque, acariens, plumes d'oreillers, produits chimiques ménagers), pollen (pollen d'arbres à fleurs et de graminées), épidermique (pellicules et poils d'animaux, nourriture pour animaux), nourriture (nourriture - agrumes, chocolat, miel, baies, etc.), médicinales (médicaments).

Dans certains cas, des corps étrangers de l'œil, ainsi que des allergènes d'origine bactérienne, virale, fongique et parasitaire, deviennent la cause du développement de la conjonctivite allergique chez les enfants. Il a été établi que les maladies oculaires allergiques chez les jeunes enfants sont plus souvent causées par des facteurs génétiques et sociaux, et chez les enfants plus âgés - par une sensibilisation antérieure au foyer, à la nourriture, à l'épiderme, dont la gravité détermine en grande partie la gravité de la conjonctivite allergique..

Classification

En tenant compte des mécanismes étiopathogénétiques, on distingue les formes suivantes de conjonctivite allergique chez l'enfant: foin (foin), gros papillaire (hyperpapillaire), médicinal, tuberculeux allergique, infectieux-allergique et catarrhe printanier.

  • La conjonctivite pollineuse chez les enfants est une maladie oculaire allergique causée par le pollen des herbes, des céréales et des arbres. Il a une dépendance saisonnière, se pose lors de la floraison de ces plantes, au pollen duquel le corps est sensibilisé. Avec le rhume des foins, le rhume des foins chez les enfants est associé à de l'urticaire, une bronchite astmoïde, une dermatite atopique ou de contact, un œdème de Quincke, des troubles dyspeptiques, des maux de tête.
  • Conjonctivite printanière. Se produit le plus souvent chez les garçons âgés de 5 à 12 ans. La conjonctivite printanière chez les enfants a une évolution chronique persistante; les exacerbations se produisent principalement pendant la saison ensoleillée. Le catarrhe printanier peut être conjonctival, limbique et mixte..
  • Conjonctivite hyperpapillaire. La survenue d'une conjonctivite hyperpapillaire est associée à une irritation de contact de la conjonctive par des corps étrangers (lentilles de contact, prothèses oculaires, sutures). Sur la conjonctive de la paupière supérieure, lorsqu'on regarde, des papilles géantes sont révélées (à partir de 1 mm ou plus).
  • La conjonctivite allergique médicamenteuse chez les enfants se développe avec l'utilisation de divers collyres. Une allergie peut survenir à la fois au principe actif principal et aux conservateurs utilisés dans les gouttes; une conjonctivite allergique particulièrement fréquente chez les enfants se produit avec l'instillation de gouttes oculaires antibactériennes et d'anesthésiques.
  • La conjonctivite infectieuse-allergique chez les enfants est associée à une sensibilisation du corps aux allergènes microbiens: exotoxines bactériennes, virales, fongiques. Dans ce cas, l'agent pathogène lui-même dans la conjonctive de l'œil n'est pas détecté.
  • Les lésions oculaires allergiques à la tuberculose se manifestent sous forme de kératoconjonctivite, avec des lésions simultanées de la conjonctive et de la cornée. Cette forme d'allergie est la conséquence d'une réaction allergique aux déchets de mycobacterium tuberculosis circulant dans le sang..

Symptômes

Habituellement, les symptômes de la conjonctivite allergique chez un enfant se développent en quelques minutes ou un jour après avoir interagi avec un allergène. Dans ce cas, les deux yeux sont immédiatement impliqués dans une inflammation réactive. Les paupières de l'enfant gonflent, la conjonctive devient hyperémique et œdémateuse, un larmoiement se produit et, dans la conjonctivite sévère, une photophobie.

Le principal symptôme subjectif de la conjonctivite allergique chez les enfants est des démangeaisons intenses, qui obligent l'enfant à se peigner constamment les yeux, intensifiant encore toutes les manifestations de la maladie. Dans la cavité conjonctivale, une décharge muqueuse transparente (parfois collante ou filmée) s'accumule constamment. L'écoulement purulent dans la conjonctivite allergique non compliquée chez les enfants est généralement absent, mais ne se produit que lorsqu'un composant infectieux est attaché.

La conjonctivite allergique chez les enfants peut être aiguë (avec un début rapide et une fin précoce) ou chronique (à long terme, lente, avec des exacerbations périodiques). La nature du cours est déterminée par l'allergène causal et la fréquence de contact avec celui-ci.

Diagnostique

Le diagnostic de la conjonctivite allergique chez les enfants est effectué par un ophtalmologiste pédiatrique et un allergologue-immunologiste. Les critères de diagnostic fiables de la conjonctivite allergique chez les enfants comprennent: la présence d'antécédents allergiques, la relation de l'apparition de la maladie avec certains facteurs externes (floraison, contact avec des animaux, l'utilisation de certains aliments, etc.), des symptômes cliniques caractéristiques.

Pour confirmer le diagnostic, un examen microscopique du liquide lacrymal est effectué, où, avec la conjonctivite allergique chez les enfants, plus de 10% des éosinophiles sont trouvés. Avec la nature allergique de la maladie, un niveau accru d'IgE totales, l'éosinophilie, est également révélé par rapport à la norme d'âge. En présence d'une sécrétion purulente, un examen bactériologique de l'écoulement de la cavité conjonctivale est effectué. La manifestation d'une réaction allergique systémique nécessite un examen du tractus gastro-intestinal de l'enfant, une analyse des matières fécales pour les œufs d'helminthes, un grattage pour l'entérobiose.

Pour identifier la cause directe de la conjonctivite allergique chez les enfants, des tests cutanés d'allergie et des tests sanguins pour des IgE spécifiques peuvent être utilisés. Le diagnostic différentiel de la conjonctivite allergique chez les enfants est effectué avec démodécie, conjonctivite fongique, bactérienne, auto-immune.

Traitement de la conjonctivite allergique chez les enfants

Les mesures d'élimination qui impliquent l'exclusion du contact avec l'allergène sont une condition indispensable au succès du traitement. La base pathogénique du traitement de la conjonctivite allergique chez les enfants est constituée d'antihistaminiques sous forme de comprimés et d'instillations de collyres à des doses et des concentrations spécifiques à l'âge. Pour les maladies persistantes, des AINS topiques et des corticostéroïdes sont prescrits.

Il est possible d'effectuer un traitement spécifique à un allergène, qui est le plus efficace chez les enfants. Elle implique l'introduction de petites doses d'un allergène à des concentrations croissantes, qui s'accompagne d'une dépendance progressive à cet allergène, d'une diminution ou d'une disparition des symptômes de la conjonctivite allergique chez les enfants..

Prévision et prévention

Avec un diagnostic prématuré de conjonctivite allergique chez l'enfant, la cornée et d'autres tissus de l'œil peuvent être impliqués dans le processus inflammatoire, qui se heurte à une diminution de l'acuité visuelle et au développement de formes de maladies oculaires difficiles à traiter (kératite, ulcères cornéens). L'identification et l'élimination de l'allergène, ainsi que la mise en œuvre d'une immunothérapie spécifique, peuvent prévenir la récidive des allergies. La prévention spécifique de la conjonctivite allergique chez l'enfant n'a pas été développée. Une attention particulière doit être accordée au renforcement de l'immunité générale de l'enfant, à la conduite de cours préventifs de thérapie désensibilisante pendant les saisons d'exacerbation de la maladie, pour éviter le contact avec des allergènes connus.

Conjonctivite allergique chez les enfants - signes, traitements et complications

La description

La conjonctivite allergique est une inflammation de la membrane muqueuse qui recouvre la surface interne des paupières et de la sclérotique. La condition se manifeste à la suite d'allergènes pénétrant dans le corps de l'enfant, qui déclenchent la synthèse d'anticorps spécifiques. Ils provoquent la synthèse de substances biologiques (médiateurs) et déclenchent des changements pathologiques dans les tissus..

Des signes supplémentaires d'allergie sont souvent révélés:

  • éternuements;
  • démangeaison;
  • urticaire;
  • arrêt respiratoire.

Étant donné que la conjonctivite bactérienne, virale et allergique se manifeste par des symptômes similaires, seul un médecin peut comprendre comment traiter correctement la maladie.

Ce qui conduit au développement de la conjonctivite allergique

Les facteurs suivants entraînent une modification de la réaction du corps de l'enfant:

  • provocateurs ménagers - acariens, détergents, cosmétiques pour bébés;
  • pollen de plantes et de fleurs;
  • teneur en poussière et en gaz de l'air;
  • invasions helminthiques;
  • poils d'animaux, plumes d'oiseaux;
  • agents bactériens, fongiques, viraux;
  • exposition aux médicaments;
  • produits alimentaires.

La maladie se développe dans un contexte de prédisposition génétique.

Classification

En fonction du moment de leur apparition, on distingue deux types de conjonctivite:

  • toute l'année;
  • saisonnier.

Les autres formes de la maladie sont différenciées en fonction de la cause:

  1. Pollineux (rhume des foins). Une allergie saisonnière au pollen d'avril à mai. La conjonctivite est associée à l'urticaire, la dermatite, la dyspepsie, l'asthme.
  2. Chronique. Formé en réponse à un contact constant avec des provocateurs domestiques.
  3. Papillaire géant. Réaction anormale au port de lentilles après une chirurgie oculaire.
  4. Médicament. Les symptômes allergiques surviennent après l'utilisation de certains médicaments.
  5. Infectieux et allergique. La réponse du corps aux éléments vitaux des champignons, micro-organismes pathogènes.

Dans la structure de cette dernière variété, un type spécifique de conjonctivite est distingué - scrofuleux, qui apparaît avec la tuberculose chez un enfant. La maladie s'accompagne de signes caractéristiques: larmoiement excessif, photophobie, apparition de tubercules sur l'épithélium oculaire.

Comment se manifeste la maladie

Les symptômes de la maladie apparaissent généralement immédiatement après le contact avec un provocateur ou dans les 24 heures. Les manifestations cliniques des allergies ont tendance à s'aggraver avec le temps.

Des signes de pathologie sont observés dans les deux yeux, tandis que l'enfant a peur de la lumière vive, il a un larmoiement accru et la rhinite se joint souvent. Les autres signes pathologiques comprennent:

  • Rougeur des globes oculaires. Causé par l'expansion des petits navires. La lésion allergique est toujours bilatérale.
  • Douleurs coupantes et démangeaisons dans les yeux, l'enfant peut ressentir la présence d'un corps étranger, se frotte souvent les yeux.
  • Gonflement des paupières. Une réaction allergique affecte toutes les structures oculaires. Les paupières gonflent, il est difficile pour les enfants de les ouvrir.
  • Accumulation de décharge muqueuse dans l'espace conjonctival. Le secret est léger, transparent, synthétisé en grande quantité.
  • L'écoulement de pus des yeux se développe après l'ajout d'une infection bactérienne.
  • Muqueuses sèches.
  • Fatigue rapide des globes oculaires.

L'apparence de l'enfant change également: le visage devient bouffi et rougeâtre. La langue et les lèvres peuvent gonfler, auquel cas vous devez appeler une ambulance.

L'intensité des manifestations pathologiques dépend de la forme de la maladie et du statut immunitaire de l'enfant. Chez les bébés d'âges différents, les symptômes peuvent différer. Chez les nourrissons et les bébés prématurés affaiblis, les réactions allergiques sont difficiles.

Mesures diagnostiques

La conjonctivite se manifeste par des symptômes vifs, de sorte que le médecin pose généralement un diagnostic rapidement. Mais en présence de foyers d'inflammation, le médecin a besoin de méthodes de diagnostic supplémentaires pour distinguer avec précision les maladies présentant des symptômes similaires:

  • tests sanguins et urinaires;
  • tests d'allergie cutanée;
  • étude des immunoglobulines sanguines;
  • microscopie et semis d'écoulement muqueux;
  • identification des vers dans les selles.

Un test sanguin général est assez instructif. Il vous permet de déterminer la gravité de l'état de l'enfant et de différencier les allergies des autres types de conjonctivite. Le diagnostic est confirmé par une concentration accrue d'éosinophiles. Les résultats de l'étude du sang veineux démontrent la prédisposition d'un bébé à des réactions allergiques qui provoquent des stimuli externes. Seul un diagnostic complet vous permet d'établir la cause exacte de l'allergie.

Pour identifier l'allergène responsable, quelques semaines après une exacerbation, des tests de scarification sont effectués - tests d'allergie. Le médecin fait de petites incisions sur la peau, y ajoutant des allergènes probables. En présence d'hypersensibilité, la rayure devient rouge et gonfle, après quoi le médecin identifie les provocateurs de la maladie. Cette procédure est indolore et peut être utilisée pour des enfants d'âges différents..

Méthodes thérapeutiques

Pour éliminer les manifestations pathologiques, il est nécessaire d'appliquer toute une gamme de mesures:

  1. Élimination d'un allergène provoquant une réaction de sensibilité altérée.
  2. Laver les globes oculaires du bébé après une promenade. Vous pouvez utiliser du bouillon de camomille ou de l'eau bouillie. Essuyez l'œil avec un coton dans le sens allant du coin extérieur vers l'intérieur.
  3. L'utilisation d'antihistaminiques. Les ophtalmologistes prescrivent généralement des solutions qui doivent être instillées dans les yeux pendant une semaine. Les médicaments peuvent éliminer les démangeaisons et le larmoiement.
  4. Un aliment diététique qui exclut les aliments qui provoquent des allergies. Ceux-ci peuvent inclure des œufs, du poisson, des agrumes, des fraises, du chocolat. Le régime doit contenir des vitamines et d'autres substances qui augmentent le statut immunitaire de l'enfant.
  5. Organisation d'une routine quotidienne saine. Le bébé doit se reposer davantage, un sommeil diurne est nécessaire, pendant lequel le fonctionnement des systèmes immunitaire et hormonal est rétabli.

De plus, des corticostéroïdes topiques, des stabilisateurs de mastocytes et des vasoconstricteurs sont utilisés dans le traitement. Il est recommandé aux enfants qui ont déjà reçu un diagnostic d'allergène d'être traités par immunothérapie spécifique (TIS). L'essence de la méthode réside dans l'introduction dans le corps de l'enfant de liquides contenant des allergènes à une concentration minimale. Après un certain temps, le système immunitaire du bébé commence à reconnaître les provocateurs introduits. Et lorsque les enfants rencontrent plus tard des allergènes dans la vie réelle, ils n'auront pas de réactions pathologiques..

Après normalisation de la condition, l'allergologue doit surveiller les indicateurs de santé du bébé. Avec un type de maladie saisonnière, vous devriez consulter un spécialiste plusieurs semaines avant la floraison..

Complications possibles et pronostic

Le traitement de tout événement allergique doit commencer immédiatement. L'absence ou l'inexactitude de la thérapie conduit au développement de conséquences dangereuses:

  • la transition de la maladie vers une forme chronique;
  • l'ajout d'infections bactériennes;
  • inflammation de la cornée.

Certaines maladies qui se développent dans le contexte de la conjonctivite sont plus difficiles à traiter..

Le rhume des foins peut provoquer un œdème de Quincke lorsque le tissu lâche des lèvres, de la langue et de la gorge gonfle. En même temps, il devient difficile pour l'enfant de parler, de manger, de respirer.

Avec l'élimination rapide du contact avec l'allergène et le début d'un traitement compétent avec l'utilisation d'antihistaminiques modernes, le pronostic est favorable. Les signes de conjonctivite disparaissent, l'état du bébé s'améliore. De plus, il est nécessaire de prévenir les rechutes en recourant à des mesures préventives.

Mesures de prévention

Étant donné que la maladie peut apparaître soudainement ou survenir dans le contexte d'allergies, des mesures préventives spécifiques ne sont pas proposées. Il est nécessaire d'organiser un environnement sain dans lequel l'enfant grandit et se développe. Pour cela, vous avez besoin de:

  • retirer de la pièce où se trouve l'enfant, tous les tapis, peluches;
  • ventiler régulièrement et faire un nettoyage humide dans la chambre des enfants;
  • adopter une approche responsable dans le choix des produits cosmétiques et hygiéniques;
  • respecter les instructions médicales lors du traitement des manifestations allergiques;
  • renforcer l'immunité - surveiller la nutrition, maintenir une activité physique, marcher quotidiennement;
  • toujours consulter un médecin en cas de maladie.

Il est recommandé de se déplacer temporairement dans une autre zone lorsque les plantes commencent à fleurir et que le pollen apparaît. Cela empêchera le développement de réactions indésirables..

La conjonctivite allergique s'accompagne de lésions de la membrane muqueuse de l'œil et des paupières après l'entrée de l'allergène dans le corps. Les bébés deviennent agités, ils se grattent souvent les yeux et le larmoiement augmente. La maladie est traitée avec des antihistaminiques ainsi qu'un rinçage des yeux et des restrictions alimentaires. Cependant, le traitement est prescrit par un médecin, vous ne devez pas expérimenter vous-même les médicaments. Avec l'élimination de l'allergène et l'initiation rapide du traitement, le bébé se rétablira complètement.

Conjonctivite allergique chez les enfants

  • Comment ça se développe?
  • Principaux symptômes et signes
  • Quels tests sont nécessaires?
  • Traitement
  • La prévention

L'une des manifestations des allergies chez les bébés peut être le développement d'une conjonctivite. Surtout souvent, il se développe en miettes au cours de la première année de vie. Les symptômes vifs de la maladie provoquent une gêne sévère pour le bébé. Le fait de ne pas fournir d'assistance peut entraîner des complications potentiellement mortelles.

Comment ça se développe?

Le début de l'inflammation commence après une exposition à un facteur provoquant. Pour cette maladie, un tel provocateur est toute substance étrangère - un allergène. Les réactions allergiques des enfants sont assez aiguës et rapides. Tous les symptômes cliniques peuvent apparaître dans les quelques heures suivant le début de la maladie.

Le plus souvent, la conjonctivite allergique survient au contact du pollen ou à la floraison de diverses plantes. L'incidence maximale est observée au printemps et en été. Un enfant sur deux ayant une tendance aux réactions allergiques peut éprouver une aggravation pendant la floraison. La maladie se développe très rapidement. Littéralement, en quelques heures à partir du moment de l'exposition à l'allergène, les premières manifestations cliniques de la maladie apparaissent.

Une autre cause non moins fréquente de conjonctivite allergique est l'intolérance à certains aliments. Si un bébé est allergique aux agrumes ou aux fruits de mer, il peut également présenter tous les symptômes caractéristiques d'une maladie inflammatoire des yeux. Cela est dû à la propagation rapide de l'inflammation dans tout le corps..

Dans un nombre beaucoup plus restreint de cas, la conjonctivite allergique chez les enfants peut se développer par inhalation de vapeurs de divers produits chimiques. Le Dr Komarovsky note que le contact avec des adhésifs peut être la cause la plus fréquente de ces formes de maladie. Les enfants fréquentant des établissements d'enseignement ne sont pas à l'abri de développer une telle réaction allergique.

Les bébés qui ne tolèrent pas la poussière domestique ou les acariens peuvent développer une conjonctivite allergique en dormant ou simplement dans le berceau. Le fait est que les tiques vivent très souvent dans des oreillers. Si vous n'effectuez pas régulièrement de traitement désinfectant spécial, ils peuvent se multiplier très rapidement et entraîner le développement de véritables réactions allergiques. Cela est particulièrement vrai pour les nourrissons et les nouveau-nés..

En été, les piqûres d'abeilles, de guêpes et de divers autres insectes peuvent être sources d'allergies. Le poison qu'ils libèrent au contact est très dangereux pour un petit organisme. Une énorme quantité de substances biologiquement actives qu'elle contient en peu de temps provoque toute la cascade de réactions allergiques chez un bébé. Les symptômes apparaissent rapidement et nécessitent une aide immédiate.

Toutes les réactions allergiques (quel que soit le facteur provocateur) ont des manifestations cliniques communes. Chez les bébés d'âges différents, ils peuvent se manifester de manière légèrement différente. Chez les enfants affaiblis et les nouveau-nés, les allergies sont généralement beaucoup plus vives et plus sévères. Pour les bébés ayant un bon niveau d'immunité, la maladie peut se manifester légèrement et être raisonnablement bien contrôlée..

Principaux symptômes et signes

Lorsqu'une allergie survient chez un enfant, la conjonctivite se développe assez rapidement. Cette maladie défavorable provoque beaucoup d'inconfort chez le bébé. En règle générale, il ne s'écoule pas plus de 24 heures entre le moment où le facteur provoquant frappe et le développement du processus inflammatoire dans les yeux..

Les symptômes les plus courants de la conjonctivite sont:

  • Rougeur sévère. Les plus petits vaisseaux de l'œil font fortement saillie en raison du processus inflammatoire. Dans les cas graves, même une hémorragie oculaire peut survenir, mais c'est assez rare. L'œil affecté n'a pas l'air bien dans le contexte de l'œdème des paupières. Le processus est bidirectionnel. Il n'y a pas de dommages à un seul œil avec une conjonctivite allergique.
  • Sensation de "grain" dans les yeux ou un corps étranger. Le symptôme le plus courant de la conjonctivite. L'enfant, sentant un objet étranger dans son œil, essaie de cligner des yeux plus souvent pour l'enlever. Cela n'apporte à l'enfant qu'une amélioration temporaire..
  • Larchissement sévère. Cela se produit tout au long de la journée. Dans la conjonctivite allergique, en règle générale, la décharge est légère et excrétée en grande quantité. Il n'y a pas de pus dans la version classique de la maladie. La suppuration ne se développe que lorsqu'une flore bactérienne infectieuse rejoint le processus allergique.
  • Gonflement des paupières. Le processus allergique capture non seulement la membrane muqueuse, mais toutes les structures de l'œil dans son ensemble. Les paupières sont très enflées et enflées. Il devient difficile pour les bébés d'ouvrir et de fermer les yeux. Les tentatives pour ce faire provoquent une douleur intense..
  • Apparence distinctive. Chez un enfant ayant une réaction allergique, les traits du visage changent considérablement. Il devient bouffi, avec une teinte rouge. Les paupières gonflées et en surplomb donnent à l'expression un aspect maussade. Dans certains cas, les lèvres et la langue peuvent également gonfler. Avec ce développement de la maladie, le bébé doit être traité immédiatement. Si le visage de l'enfant est enflé, appelez d'urgence une ambulance.
  • Changement de comportement. Les bébés avec une période aiguë deviennent très léthargiques, refusent leurs plats préférés. Les activités habituelles qui leur apportaient de la joie ne sont plus agréables. Les enfants pleurent, sont capricieux. Les petits enfants sont plus susceptibles de demander des «poignées».

Tous les symptômes de la conjonctivite allergique surviennent à peu près au même moment. En quelques heures, les manifestations cliniques de la maladie se multiplient. Si le bébé n'est pas aidé à temps, les conséquences peuvent être dangereuses et même mortelles. Dans de nombreux cas, un diagnostic et un traitement immédiats sont nécessaires..

Quels tests sont nécessaires?

Les signes les plus courants de conjonctivite permettent aux médecins de poser rapidement et correctement un diagnostic précis. Cependant, en cas de réaction allergique et de développement d'une maladie oculaire inflammatoire, des tests de laboratoire supplémentaires sont nécessaires..

L'un des plus importants est une formule sanguine complète. Ce test de routine permet de déterminer la gravité de la maladie. Une éosinophilie sévère (une augmentation du taux d'éosinophiles) indique le développement d'une réaction allergique. Un tel test simple (mais informatif) vous permet de distinguer les allergies des variantes bactériennes ou virales de la conjonctivite..

Pour déterminer quel allergène est responsable du développement de la maladie, des tests de laboratoire supplémentaires sont nécessaires. Cette méthode ne peut être utilisée qu'après la fin du processus aigu. C'est généralement après 2-3 semaines. Le plus souvent, les allergologues utilisent des tests de scarification.

Dans ce cas, de petites incisions sont faites sur la peau avec un petit objet pointu et quelques gouttes de divers allergènes sont ajoutées. Si le bébé a une réaction allergique à un facteur externe, il y aura une rougeur modérée à la place d'une telle égratignure. Le médecin analyse les résultats et peut déterminer quel allergène est dangereux pour l'enfant. La procédure est indolore et sûre. Tenu pour les enfants d'âges différents.

L'un des tests les plus instructifs aujourd'hui est un test sanguin sérologique. Dans ce cas, du sang veineux est prélevé sur l'enfant pour examen. Les résultats sont généralement prêts en 3 à 5 jours. Un test de laboratoire avec une probabilité de 95 à 98% montrera la tendance d'un enfant aux allergies causées par un facteur externe spécifique. Presque tous les allergènes existants aujourd'hui peuvent être testés de cette manière..

Un ensemble de toutes les mesures de diagnostic est une condition préalable pour clarifier la cause qui provoque une réaction allergique. À l'avenir, connaissant la source de la maladie, il est beaucoup plus facile de la prévenir et de la traiter. Le traitement des processus allergiques doit être effectué immédiatement. Tout retard peut multiplier le développement de complications dangereuses pour la vie du bébé..

Traitement

Pour éliminer les symptômes de la conjonctivite allergique, il est nécessaire de prescrire tout un éventail de mesures thérapeutiques à la fois. Si l'enfant présente les premiers signes d'allergie, il vaut la peine de commencer le traitement dans les premières minutes.

Lors du traitement de la conjonctivite, les mesures thérapeutiques suivantes sont nécessaires:

  • Élimination du contact avec le facteur provoquant, si possible. En cas de piqûre d'insecte, assurez-vous d'enlever la piqûre. Il est préférable de le faire aux urgences. Si la situation ne le permet pas et que vous vous trouvez dans des endroits très éloignés des institutions médicales, essayez de le faire vous-même.
  • Pendant la floraison, assurez-vous de rincer les yeux du bébé après avoir marché. Il n'est pas du tout nécessaire d'utiliser des médicaments spéciaux. Vous pouvez vous rincer les yeux avec une décoction de camomille ou d'eau bouillie refroidie. Avec un coton propre, passez du coin externe de l'œil au coin interne. Utilisez du coton propre pour chaque côté. Pour les enfants plus âgés, après chaque visite dans la rue, il suffit juste de se laver à l'eau courante.
  • Utilisation d'antihistaminiques spéciaux. Aujourd'hui, ils peuvent être produits sous diverses formes. Les gouttes oculaires sont les plus couramment utilisées dans le traitement de la conjonctivite. Les médecins prescrivent leur goutte à goutte dans chaque œil (pendant 7 à 10 jours). Les gouttes ophtalmiques curatives aident à se débarrasser du larmoiement et des démangeaisons en peu de temps.
  • Dans les formes sévères de la maladie, lorsque l'état général du bébé se détériore considérablement, la nomination d'agents hormonaux est nécessaire. En règle générale, ces médicaments sont administrés par des médecins urgentistes (ou des salles d'urgence) par injection. N'ayez pas peur des hormones! La dose utilisée par les experts n'est pas dangereuse et ne peut en aucun cas nuire au bébé. L'utilisation d'agents hormonaux est nécessaire pour un œdème sévère de Quincke ou le développement de complications indésirables.
  • Nomination d'un régime thérapeutique hypoallergénique. Pour tous les bébés qui ont tendance à des réactions allergiques, les médecins recommandent de suivre une telle nutrition tout au long de leur vie, et pas seulement pendant la période aiguë. Éviter les aliments qui déclenchent des allergies aide à prévenir de nouveaux cas de la maladie. Une alimentation riche en protéines et en substances vitales aide à renforcer le système immunitaire et affecte positivement la croissance de l'enfant.
  • Lavage des yeux. Il est utilisé dans tous les cas de traitement des maladies allergiques oculaires. La procédure doit être répétée au moins 2-3 fois par jour. Si le bébé a un larmoiement sévère, vous pouvez vous rincer les yeux beaucoup plus souvent - au besoin.
  • Corrigez la routine quotidienne. Pendant la période aiguë de la maladie, le bébé ne doit pas recevoir de charges prononcées. Il vaut mieux pour lui de dormir plus et de gagner en force. Pendant le repos de la journée, le travail des systèmes hormonal et immunitaire est normalisé chez les bébés, les symptômes d'une réaction allergique diminuent. Lorsque l'enfant ferme les yeux, l'effet agressif de la lumière du soleil sur la muqueuse enflammée est affaibli..

La prévention

Pour la prévention de la conjonctivite allergique, il est important d'éviter tout contact possible de l'allergène avec le corps de l'enfant. Si un enfant a une allergie prononcée aux plantes à fleurs ou au pollen, il est préférable de voyager en dehors de la ville vers les régions où cette période est déjà passée. Souvent, les enfants du centre de la Russie partent avec leurs parents vers le sud. Dans les régions du sud, la floraison commence plus tôt. Un tel changement de zone climatique empêchera l'apparition possible d'une réaction allergique..

Pour les bébés ayant une cause d'allergies déjà établie, vous pouvez recourir à une méthode de traitement relativement nouvelle - la thérapie SIT.

En utilisant cette méthode, vous pouvez entraîner l'immunité des enfants, la rendre résistante à un allergène spécifique. Des solutions spéciales d'allergènes (en très faibles concentrations) sont introduites dans le corps du bébé. Au fil du temps, le système immunitaire commence à les reconnaître activement. Avec de nouveaux contacts dans la vraie vie, l'enfant ne développe pas de symptômes indésirables d'une réaction allergique.

Le renforcement du système immunitaire est également une mesure préventive importante. Une alimentation hypoallergénique correcte, marcher dans l'air frais peut activer le système immunitaire, restaurer le corps. Pour les jeunes tout-petits, les promenades quotidiennes sont un must.

Le respect d'un régime hypoallergénique est également une méthode préventive importante. Dans un tel régime, tous les produits ayant un effet sensibilisant prononcé sur le corps de l'enfant sont complètement exclus. Le Conseil des pédiatres a développé des tableaux spéciaux dans lesquels tous les produits sont divisés en plusieurs catégories: hautement allergènes, hypoallergéniques et neutres. Le régime comprend tous les principes de base de la thérapie nutritionnelle et est idéal pour tous les bébés, quel que soit leur âge.

La mise en œuvre de l'ensemble du complexe de mesures thérapeutiques permettra dans un délai assez court d'éliminer les symptômes défavorables de la maladie et de ramener le bébé au mode de vie habituel. À l'avenir, seule la mise en œuvre de mesures préventives permettra d'éviter le développement de nouvelles exacerbations d'une réaction allergique. Ces recommandations doivent être suivies tout au long de la vie..

Le Dr Komarovsky vous en dira plus sur la conjonctivite allergique chez les enfants dans la vidéo ci-dessous.

Guide de la mère: comment traiter la conjonctivite allergique chez un enfant?

L'allergie est une réaction spéciale du système immunitaire à certains stimuli externes, qui est à juste titre considérée comme «mauvaise». Les manifestations d'allergies peuvent être différentes, mais elles s'accompagnent presque toujours d'une conjonctivite allergique: rougeurs, larmoiements et poches des yeux.

Étant donné que l'immunité commence à peine à se former chez les enfants, la maladie de l'enfance est courante.

Les causes

La principale cause de conjonctivite allergique chez les enfants est l'affaiblissement des défenses corporelles. Par conséquent, toute substance ou objet avec lequel un contact direct de la membrane muqueuse des yeux se produit peut provoquer le développement de la maladie.

Un allergène peut être:

  • poussière domestique;
  • poils d'animaux et plumes d'oiseaux;
  • pollen de plante et duvet de peuplier;
  • médicaments à usage externe;
  • soins et détergents;
  • les spores de bactéries et de champignons qui sont dans l'air;
  • composés volatils et fumées chimiques;
  • tissus.

Un rôle particulier dans le développement de la conjonctivite allergique est joué par les conditions sanitaires et hygiéniques des locaux d'habitation dans lesquels l'enfant se trouve la plupart du temps..

Air trop sec ou humide, nettoyage occasionnel de la pièce, la présence de personnes atteintes de maladies virales et infectieuses peut entraîner non seulement l'apparition d'une conjonctivite allergique, mais également la transition de la maladie vers une forme chronique.

Comment ça se développe?

La maladie peut se développer immédiatement - dans la demi-heure après le contact avec un allergène, ou lentement - 1 à 2 jours après le contact.

Au premier stade, la conjonctivite allergique s'accompagne de signes d'inflammation aiguë:

  • rougeur des yeux;
  • déchirure;
  • brûlure et démangeaisons;
  • gonflement;
  • l'apparition d'un écoulement des yeux.

Au fil du temps, l'enfant peut se plaindre d'une fatigue oculaire accrue, les très jeunes enfants peuvent souvent se frotter les yeux et les gratter. Les enfants atteints de conjonctivite préfèrent rester dans des pièces sombres et dormir beaucoup.

Le stade suivant de la maladie est caractérisé par une diminution de la libération de liquide lacrymal, de sorte que d'autres symptômes sont ajoutés:

  • muqueuses sèches;
  • une sensation de corps étranger ou de sable dans les yeux;
  • photophobie;
  • coupure de la douleur lors du déplacement des globes oculaires;
  • vision floue temporaire.

Si une infection rejoint la conjonctivite, les parents font attention à l'apparition d'un écoulement jaune-vert des yeux, à l'accumulation de pus dans les coins des yeux et à la formation de croûtes sur les paupières après le sommeil.

La conjonctivite allergique est souvent accompagnée d'une rhinite allergique. Dans ce cas, l'enfant peut remarquer une congestion nasale et un écoulement muqueux, des éternuements constants et une irritation (peau sèche) autour du nez.

Vidéo utile

Types de conjonctivite chez les enfants:

Il existe plusieurs types (formes) de conjonctivite, chacun ayant ses propres caractéristiques et durée (durée) du cours.

Toute l'année

Cette forme de conjonctivite se caractérise par le fait qu'elle peut se manifester à tout moment de l'année dans un contexte d'immunité réduite. Dans le même temps, même ce qui entoure l'enfant au quotidien peut agir comme un allergène: poils d'animaux, poussière de maison, moisissures dans les toilettes, etc.).

La conjonctivite toute l'année est une maladie chronique avec des poussées temporaires, et les périodes de poussées diffèrent par la gravité des symptômes. Il existe 3 degrés de gravité:

  • facile;
  • moyen;
  • lourd.

Contact

La forme de contact de la conjonctivite toute l'année apparaît avec des contacts étroits fréquents avec des allergènes pendant une période d'affaiblissement du système immunitaire. Habituellement, dans ce cas, les produits cosmétiques et ménagers, les médicaments (pommades, gels, sprays à usage externe) et les solutions pour lentilles de contact deviennent les coupables d'allergies..

La principale condition de survenue d'une conjonctivite de contact est la pénétration d'un irritant sur la membrane muqueuse des yeux.

Tuberculeux

La conjonctivite allergique à la tuberculose survient plus souvent chez les jeunes enfants et les jeunes atteints de tuberculose pulmonaire ou ganglionnaire. D'autres facteurs allergiques (p. Ex., Infestations helminthiques) augmentent le risque de développer la maladie.

La photophobie est un symptôme caractéristique de la maladie. Ensuite, l'enfant développe des nodules gris rosé bien visibles jusqu'à 1-1,5 mm de diamètre sur la membrane muqueuse. Habituellement, il y en a 2-3, moins souvent - plus. Le site de localisation est souvent la frontière entre la membrane muqueuse et la cornée de l'œil.

Une réaction allergique se produit en réponse à la circulation de déchets d'agents pathogènes de la tuberculose à travers les vaisseaux.

Hyperpapillaire

La conjonctivite hyperpapillaire est également appelée grande papillaire.

Avec cette maladie, de grosses papilles (à partir de 1 mm) se forment sur la conjonctive de la conjonctive, qui sont une réponse au contact avec des corps étrangers: lentilles de contact, prothèses, sutures après chirurgie.

Infectieux

La forme infectieuse-allergique de la conjonctivite survient en réaction du système immunitaire à la présence de bactéries, de champignons, de virus dans l'air, l'eau ou sur des objets environnants. Dans le même temps, les particules pathogènes elles-mêmes ne sont pas détectées dans les yeux, sinon ce serait une conjonctivite infectieuse.

Saisonnier

La conjonctivite saisonnière de nature allergique est appelée rhume des foins. C'est la réaction du système immunitaire aux irritants externes qui apparaissent pendant la période de floraison: pollen, peluches de peuplier et autres allergènes.

Le plus souvent, le diagnostic est posé en mai-début juin, mais il existe des cas où les symptômes du rhume des foins apparaissent du début du printemps à la mi-automne..

La conjonctivite allergique saisonnière commence peu de temps après l'exposition à l'allergène avec brûlures et démangeaisons sévères, photophobie et larmoiement.

Comment soupçonner qu'un bébé a une maladie?

Chez les enfants de moins de 3 ans, la maladie est rare et, en règle générale, dans le contexte d'un système immunitaire affaibli ou en raison d'une prédisposition génétique. Si un bébé de 1 à 3 ans ou un bébé a une conjonctivite allergique, les parents le remarquent presque immédiatement.

La première chose à surveiller est une diminution de l'activité de bébé. Il refuse de jouer, optant pour le sommeil et essaie également de se frotter les yeux. Dans ce cas, maman ou papa doit déjà examiner attentivement les yeux..

La rougeur, l'enflure et le larmoiement sont des signes évidents de conjonctivite. S'ils apparaissent, vous devez immédiatement emmener l'enfant chez un médecin pour identifier la forme de conjonctivite.

Si un enfant essaie de se frotter les yeux, de les gratter, de les couvrir avec ses mains lors de l'ouverture des rideaux, des croûtes, des papilles rosées se forment sur la membrane muqueuse, du contenu liquide ou purulent est libéré, on peut supposer que le bébé a une maladie.

Caractéristiques chez les bébés de la première année de vie

Les bébés de moins d'un an ne peuvent pas encore dire ce qui les inquiète, ils essaient donc seulement d'éliminer l'inconfort par eux-mêmes, c'est-à-dire tirant constamment leurs mains vers les yeux.

Le gonflement des paupières et la rougeur des yeux sont très visibles, vous pouvez également trouver des croûtes sèches sur les cils.

De quelles maladies oculaires la pathologie doit-elle être distinguée??

Chez les enfants, les maladies ophtalmiques apparaissent fréquemment, à la fois infectieuses et inflammatoires. En raison de la similitude des symptômes, il peut être difficile de les différencier les uns des autres, même pour un médecin.Par conséquent, lorsque certains symptômes apparaissent, vous devez immédiatement montrer l'enfant à un ophtalmologiste..

MaladieCaractéristiqueSymptômes ressemblant à une conjonctivite allergiqueSymptômes spéciaux
BléphariteInflammation des paupièresGonflement, rougeur, démangeaisons, photophobie, larmoiement, fatigue des yeux.Hypersensibilité aux irritants externes (vent, poussière), apparition d'écailles blanches sur les cils, perte de cils ou changement du sens de leur croissance, apparition de cicatrices sur la peau autour des yeux.
DacryocystiteInflammation du canal lacrymalPuffiness, rougeur, larmoiement, écoulement purulent.Douleur dans les coins des yeux, cils collants après le sommeil, pus à la palpation. Plus souvent, un seul œil est affecté.
ChaliazionInflammation des glandes sébacées des paupièresPoches, rougeurs, démangeaisons, brûlures.Sceller à l'intérieur de la paupière.
UvéiteInflammation de la choroïdeRougeur, irritation, larmoiement, photophobie.Douleur autour des yeux, rougeur des membranes albumineuses, constriction des pupilles, vision trouble.
OrgeFormation purulente pour le siècleDémangeaisons, brûlures, rougeurs.Un abcès apparaît sur la membrane muqueuse des paupières, il y a une douleur, une sensation de corps étranger. Un seul œil est affecté. Parfois, la température peut augmenter.

Quel médecin contacter?

S'il y a des signes prononcés de maladies oculaires, il est nécessaire de montrer l'enfant à un ophtalmologiste. Après l'examen initial et l'entretien, le médecin procède à des examens initiaux pour différencier les maladies.

Lors de la confirmation du diagnostic de conjonctivite allergique, il peut être nécessaire de consulter un allergologue-immunologiste.

Diagnostique

La première visite chez le médecin commence nécessairement par une enquête et un examen. Il est important pour le médecin de comprendre quand les premiers symptômes sont apparus et à quels événements ils peuvent être associés (par exemple, l'achat d'un nouveau produit de bain, un voyage dans des pays chauds).

Ensuite, les mesures suivantes sont prises:

  • examen microscopique de l'écoulement des yeux;
  • test sanguin clinique général;
  • test sanguin d'immunoglobuline E spécifique;
  • réalisation de tests cutanés allergiques;
  • prélever du sang dans une veine.

Le diagnostic est effectué pour détecter les éosinophiles dans la décharge des yeux et du sang, indiquant la présence d'une réaction allergique. Ensuite, vous devez identifier l'allergène (pour les enfants de plus de 4 ans) et prescrire le traitement approprié.

Dans certains cas, des tests nasaux, conjonctivaux et sublinguaux sont également effectués, ce qui n'est possible que pendant la période de rémission. Parfois, l'enfant est vérifié pour l'entérobiose et les invasions helminthiques.

Traitement

Le traitement commence, tout d'abord, par l'élimination du contact avec l'allergène, s'il a été identifié. Parallèlement à cela, des médicaments sont prescrits pour éliminer la maladie et des médicaments pour renforcer le système immunitaire. Une approche intégrée aide à soulager l'enfant des symptômes désagréables et à prévenir les complications.

  • collyre à action complexe ou antiallergique (Opatanol, Lekrolin, Allergodil, Histimet);
  • gouttes antihistaminiques (Hi-chrome, Lodoxamide, Crom-Allerg, Cromohexal);
  • collyre hydratant (Oksial, Oftolik, Oftogel, Sistane, Vizin);
  • gouttes et pommades avec corticostéroïdes (hydrocortisone, dexaméthasone) en l'absence d'effet thérapeutique;
  • gouttes antibactériennes lorsqu'une infection est attachée;
  • gouttes de vitamines (Taufon, Katahrom, Khrustalin, Quinax).

À l'intérieur, des comprimés et des sirops antihistaminiques sont prescrits, spécialement conçus pour les enfants: Claritin, Loratadin, Tsetrin, Telfast, Zyrtec.

Il est impératif que des médicaments soient prescrits pour renforcer le système immunitaire (histaglobuline) pour éviter les rechutes. Une solution saline ou de camomille est utilisée pour rincer les yeux lorsqu'il y a du pus ou des croûtes..

Il vaut mieux ne pas utiliser de remèdes populaires dans l'enfance..

La prévention

Les mesures de prévention comprennent, tout d'abord, le maintien des normes sanitaires et d'hygiène dans la pièce: nettoyage régulier à l'eau et aération de l'appartement.

Lors du choix des produits pour le bain de votre bébé, il est préférable de se concentrer sur les produits hypoallergéniques. Il en va de même pour l'achat de vêtements, de serviettes et de literie pour bébé.

Les formules pour l'alimentation artificielle doivent être choisies hypoallergéniques. Si une mère nourrit un enfant, elle doit surveiller son alimentation et exclure de son alimentation les aliments qui provoquent des allergies..

Dans un appartement, vous ne devez pas utiliser trop souvent de produits chimiques ménagers, notamment des produits de nettoyage pour les sols et le verre, des assainisseurs d'air. Les vapeurs et les composés volatils peuvent également provoquer une conjonctivite allergique..

Les mesures prises pour renforcer l'immunité du bébé n'interféreront pas non plus: promenades régulières au grand air, sports (par exemple, bébé nageant), durcissement, visite en temps opportun chez un médecin dès les premiers symptômes du rhume et d'autres maladies.

Conclusion

La conjonctivite allergique dans l'enfance se développe souvent et dans de nombreux cas devient chronique en raison de visites intempestives chez le médecin. Les symptômes de la maladie peuvent être facilement confondus avec d'autres pathologies ophtalmologiques, par conséquent, au premier signe, vous devriez consulter un médecin.

La maladie est relativement facile et rapide à guérir, à condition que le traitement approprié soit sélectionné et que les mesures soient prises à temps.

Conjonctivite allergique chez l'enfant: 7 causes principales et 5 traitements

Pourquoi et comment se développe l'allergoconjonctivite?

Le développement de cette maladie, quelle qu'en soit la forme, repose sur une hypersensibilité aux substances-allergènes, formée au niveau individuel. Les allergènes suivants peuvent agir comme des substances qui sont des indicateurs de manifestation.

  1. Produits chimiques ménagers.
  2. Laine ou plumes d'animaux et d'oiseaux.
  3. Poussière contenant des acariens microscopiques.
  4. Moisissure dans laquelle les spores bactériennes se reproduisent.

Étant donné que ces allergènes sont presque constamment présents dans nos vies, en raison de leur effet, la conjonctivite allergique toute l'année se produit sous une forme chronique..

Type de foin

En réaction à la floraison de certains représentants de la flore, elle se produit de manière saisonnière et affecte les enfants dont le corps leur est hypersensible. Le plus souvent, une réaction allergique est déclenchée par les céréales, les arbres, l'absinthe, ainsi que de nombreuses cultures de fleurs.

Type flicténulaire

Il se manifeste par une réaction d'hypersensibilité à la présence d'antigènes bactériens dans le corps. Ce sont généralement des staphylocoques, mais il peut y avoir chlamydia, tuberculose et autres agents. Avec cette forme, un larmoiement pathologique est observé, accompagné d'une photophobie, ainsi que d'un bléphospasme sévère, dans lequel le muscle oculaire circulaire se contracte de manière incontrôlable.

L'enfant ne peut pas ouvrir les yeux

Type médicinal

Il se manifeste par une inflammation de la conjonctive, se produit généralement après des gouttes ou des onguents utilisés pour les yeux. La substance active et les conservateurs qu'ils contiennent provoquent une réaction chez les bébés qui y sont prédisposés. Les médicaments les plus «dangereux» de ce point de vue sont les pommades anesthésiques et les gouttes antibactériennes.

Type papillaire

A plusieurs sources d'origine. Il peut se développer à la fois en raison du contact de la membrane muqueuse avec des stimuli externes ou des corps étrangers directement dans l'œil. Ceux-ci comprennent les lentilles, les prothèses et les sutures postopératoires. La deuxième source est les allergènes affectant le contour des yeux. Ceux-ci inclus:

  • cosmétiques de soin;
  • désinfectants (comme la solution pour lentilles);
  • infusions à base de plantes, si utilisées pour laver les yeux.

Les manifestations allergiques peuvent être stimulées par le contact visuel avec la fumée ou divers gaz. Et le plus souvent, la conjonctivite allergique survient sur un fond alimentaire, avec l'utilisation de certains aliments. Il peut s'agir à la fois de lait et d'agrumes, de cacao, de miel et, en principe, de tout produit. Habituellement, cette réaction s'accompagne de manifestations dermatologiques complexes et de rhinite..

Méthodes traditionnelles de traitement

Afin de ne pas nuire à l'enfant, il est nécessaire d'aborder soigneusement le traitement avec des remèdes populaires. De nombreuses herbes sont irritantes. En outre, certains d'entre eux sont de puissants allergènes. Pour les enfants de moins d'un an, ce type de traitement est catégoriquement contre-indiqué. Plusieurs recettes seront présentées ici pour aider à faire face à la maladie..

Compresser 1

Cette recette est conçue pour soulager l'inflammation, les démangeaisons et l'enflure. Pour préparer une telle compresse de guérison, vous aurez besoin d'une poignée de thé en feuilles de qualité. Versez de l'eau chaude dessus et laissez infuser. La forteresse devrait être au milieu.

Avant utilisation, chauffez légèrement le bouillon obtenu à une température confortable. Trempez-y de la gaze et appliquez sur l'œil au moins 5 fois par jour.

Compresser 2

Cette recette vous aidera à guérir rapidement la forme virale de la maladie. Vous devez acheter de la camomille en fleurs à la pharmacie, la faire infuser dans de l'eau bouillante pendant 3 heures (1 c. À thé). Trempez la gaze dans la perfusion obtenue et appliquez sur l'œil.

Vous ne pouvez pas effectuer cette procédure plus de 4 fois par jour..

Compresser 3

Une autre recette efficace pour éliminer les formes bactériennes et virales de la maladie. Pour faire une telle compresse, vous devez faire tremper 3 cuillères à soupe. l. églantier dans 300 ml d'eau chaude. Après 15 minutes. transférer le mélange dans un bain-marie pendant encore 30 min. Appliquer la composition finie sur les yeux 4 fois par jour.

Important! Il est nécessaire de surveiller de près la réaction du corps de l'enfant à l'une des méthodes de traitement traditionnelles. Si, après les deux premières fois, des changements pour le pire sont perceptibles, l'apparition d'une réaction négative de l'enfant - vous devez arrêter ce type de traitement et consulter un médecin

La conjonctivite chez les enfants est une affection courante. Les nouveaux parents doivent surveiller attentivement l'état de leur bébé.

Si des changements apparaissent dans son comportement, il est nécessaire de concentrer toute son attention sur eux.

Si des symptômes de la maladie apparaissent, consultez immédiatement un médecin et commencez un traitement complexe. Si vous commencez une conjonctivite à un âge précoce, cela peut non seulement devenir un problème chronique, mais aussi nuire gravement à la vue de votre bébé..

Conception de l'article: Oleg Lozinsky

Traitement de la conjonctivite allergique

Avec une conjonctivite allergique diagnostiquée, le traitement doit être effectué dans trois directions à la fois:

  • cessation immédiate du contact avec l'allergène;
  • thérapie locale avec des antihistaminiques et dans les cas graves, des corticostéroïdes;
  • immunothérapie.

Dans les cas bénins, seul un traitement local est prescrit et dans les cas graves de la maladie, un traitement complexe est nécessaire. Le médecin peut également prescrire une immunothérapie spécifique et un traitement médicamenteux symptomatique, avec un processus prolongé, des agents antimicrobiens sont prescrits à titre prophylactique.

Un schéma thérapeutique approximatif pour la conjonctivite allergique:

  1. L'apport d'antihistaminiques à l'intérieur est indiqué - Loratadin, Claritin, Tsetrin, Zirtek, Telfast. Ils vous permettent de bloquer l'action de l'histamine et de certains autres médiateurs inflammatoires, ce qui empêche la manifestation de symptômes allergiques.
  2. L'utilisation de gouttes oculaires pour la conjonctivite allergique - Allergodil, Lekrolin, Opatanol, Histimet. Il est nécessaire de les enterrer dans les yeux jusqu'à quatre fois par jour, mais cela fournit un effet rapide et le médicament est administré à l'organe cible.
  3. Il est conseillé d'utiliser des gouttes oculaires stabilisatrices de mastocytes. Parmi ces gouttes, on peut distinguer - Hi-Krom (les enfants de moins de 4 ans ne peuvent pas l'être) KromoHeksal, Lekrolin, Krom-Allerg, Lodoxamide.
  4. Certaines personnes peuvent développer un syndrome de l'œil sec lorsque, pour des raisons physiologiques, la production de larmes est réduite ou complètement arrêtée. Dans ce cas, en cas de conjonctivite allergique, un traitement leur est indiqué avec des substituts lacrymaux - Inox, Oksial, Oftolik, Vidisik, Oftogel, Vizin, Sistein.

La conjonctivite allergique sévère peut nécessiter des corticostéroïdes topiques (collyre ou pommades avec dexaméthasone, hydrocortisone), AINS topiques (collyre avec diclofénac). La conjonctivite allergique récurrente persistante est à la base d'une immunothérapie spécifique.

Il convient de noter que l'utilisation de méthodes alternatives pour le traitement de la conjonctivite allergique n'est pas recommandée en raison du fait que cela peut aggraver la situation..

Types de conjonctivite allergique

En fonction des manifestations, des raisons du développement et de la nature de l'évolution de la maladie, plusieurs formes cliniques sont distinguées. Sur la base d'études à long terme, une classification de la conjonctivite a été développée, dans laquelle les types cliniques suivants sont présentés:

  1. Conjonctivite médicinale - se développe dans presque tous les cas d'utilisation prolongée de médicaments. Il peut apparaître progressivement ou apparaître sous une forme aiguë dans un court laps de temps après la première administration d'un nouveau médicament. C'est la maladie la plus courante parmi toutes les maladies allergiques oculaires..
  2. Les conjonctivites saisonnières et permanentes sont les types les plus courants de lésions oculaires allergiques. La conjonctivite allergique toute l'année est provoquée par la poussière, les acariens, les plumes et le duvet d'oiseaux et les poils d'animaux. Ces facteurs sont constamment présents dans l'environnement et peuvent donc provoquer une réaction allergique à tout moment. Le développement d'une maladie saisonnière est associé dans la plupart des cas aux plantes à fleurs. Ils apparaissent au printemps et au début de l'automne. Ces symptômes réapparaissent chaque année et s'améliorent progressivement avec l'âge..
  3. Conjonctivite printanière - survient principalement chez les enfants de sexe masculin de 5 à 12 ans. C'est grave. Les symptômes commencent à augmenter au printemps et s'atténuent progressivement à l'automne. Le plus souvent, les enfants développent cette pathologie au moment de la puberté et à l'avenir, cette réaction allergique ne dérange pas les enfants.
  4. Conjonctivite papillaire géante - se développe à la suite d'un contact prolongé de la conjonctive avec un corps étranger. Après le retrait du stimulus, les symptômes disparaissent. Un corps étranger est le plus souvent un matériau de suture utilisé par les ophtalmologistes lors d'une intervention chirurgicale, ou des lentilles de contact.

Causes et facteurs de risque

Les signes d'une maladie désagréable apparaissent instantanément après une interaction avec des substances irritantes (allergènes). Les allergènes tombent facilement sur les muqueuses des organes de la vision, y sont activés, à la suite de quoi un processus inflammatoire apparaît.

Les allergènes qui contribuent à l'apparition de la maladie peuvent être à peu près divisés en quatre groupes principaux:

    Pollen. Il a été établi que le pollen de toute plante est capable de provoquer une réaction allergique. Une telle allergie est saisonnière et ne se manifeste que pendant la période de floraison, elle est également appelée conjonctivite du rhume des foins. Le plus dangereux pour les personnes allergiques est le pollen de plantes telles que:

  • arbres: bouleau, aulne, peuplier, tremble, pommier, pêche;
  • plantes céréalières: blé, seigle, avoine, herbe courbée, agropyre, orge;
  • fleurs: roses, tulipes, asters, lys, œillets, lilas;
  • mauvaises herbes et plantes cultivées: sauge, herbe à poux, ortie, absinthe, quinoa.
  • Épidermique. Ces allergènes ont de très fortes propriétés sensibilisantes. Même une petite interaction à court terme avec eux peut provoquer une réaction allergique sévère, allant jusqu'à l'œdème de Quincke. L'intolérance la plus courante à l'épiderme des chats et des chiens. Les allergènes épidermiques comprennent:

    • salive, laine, épiderme, sécrétions animales;
    • duvet et plumes de divers oiseaux.
  • Ménage. Les allergènes ménagers comprennent tout ce qui est présent dans l'environnement d'une personne dans la vie quotidienne, par exemple à la maison:

    • tout type de poussière;
    • acarien de la poussière;
    • aliments pour chiens, chats, rongeurs, oiseaux ou poissons;
    • insectes;
    • champignons de moisissure.
  • Un allergène de poussière peut inclure: divers pollen, particules de matériaux de construction, épiderme et poils de poils d'animaux, acariens.

    En automne et au printemps, la teneur en acariens de la poussière domestique augmente, de sorte que les personnes sujettes aux maladies allergiques se sentent plus mal. La réaction négative aux acariens n'est pas aussi vive et rapide que, par exemple, l'épiderme d'un chat. Une interaction à long terme avec un irritant peut contribuer au développement de maladies telles que la bronchite, l'asthme.

    Les spores de moisissures sont la substance irritante la plus forte, dangereuse pour les personnes souffrant de maladies allergiques. Il est nécessaire de prévenir l'apparition de moisissures dans les pièces où vivent ou travaillent des personnes allergiques, car lors d'une interaction quotidienne avec un allergène, le risque de développer des maladies graves est très élevé.

      Nutritionnelle. Les produits alimentaires modernes, saturés de composants nocifs, d'arômes, de conservateurs et de colorants, contribuent à l'apparition d'une conjonctivite allergique. Dans la plupart des cas, en particulier chez les enfants, les allergies sont causées par des aliments tels que:

    • protéines de lait;
    • mon chéri;
    • oeufs de poulet et de caille;
    • mandarines, oranges, autres fruits exotiques;
    • Poisson et fruits de mer;
    • des noisettes;
    • blé, seigle, avoine;
    • les légumineuses;
    • chocolat, bonbons et autres bonbons.

    Facteurs de risque

    De nos jours, il existe un certain nombre de facteurs qui peuvent provoquer une maladie ou aggraver son évolution:

    • Porter des lentilles de contact, surtout s'il s'agit de lentilles de mauvaise qualité fabriquées à partir de matériaux de mauvaise qualité. Ils irritent la fine membrane muqueuse des yeux et peuvent contribuer au développement d'une conjonctivite allergique..
    • Situation écologique défavorable. L'air pollué, l'eau, les éléments chimiques entrant dans la composition des produits sont des provocateurs du développement de réactions allergiques.
    • Prédisposition héréditaire. Si l'un des proches parents du patient souffre d'allergies à un degré ou à un autre, on peut parler d'hérédité aggravée.
    • L'utilisation de médicaments en grande quantité. Avec la prise périodique d'une quantité suffisante de médicaments, en particulier antibactériens et hormonaux, le système immunitaire du corps en souffre.
    • L'influence des produits chimiques, des cosmétiques de mauvaise qualité. L'évolution de la maladie peut aggraver l'utilisation de solutions pour les lentilles de contact, l'utilisation de pommades, de savons, de cosmétiques.
    • Opérations sur les organes de la vision, présence de sutures. Dans la période postopératoire, des symptômes de la maladie peuvent survenir, mais après un certain temps, ils disparaissent et ne reviennent généralement pas.
    • Maladies infectieuses chroniques.

    Représentation de la pathologie

    Le corps d'une personne moderne, en particulier d'un enfant, est hypersensible aux allergènes de divers types. Cela est dû au fait que les enfants d'âge préscolaire n'ont pas encore formé de mécanismes de protection qui inhibent la réaction aux allergènes-irritants. Dans la plupart des cas, la réaction se manifeste sur les muqueuses, les enflammant. La membrane muqueuse recouvre de nombreux organes de notre corps, y compris la sclérotique et les paupières de l'intérieur. Par conséquent, avec d'autres pathologies - rhume des foins, réactions dermatologiques, manifestations asthmatiques, la conjonctive devient enflammée, formant la conjonctivite de la maladie.

    Qu'est-ce que la conjonctivite allergique

    Chez les enfants, le pourcentage le plus élevé de la maladie survient chez des patients âgés de deux à quatre ans. En règle générale, chez les écoliers, les allergies provoquent une conjonctivite dans seulement cinq pour cent des épisodes de survenue. Quelle est cette maladie et doit-elle être traitée? Certainement. L'inflammation de tout tissu corporel doit être arrêtée. Et la conjonctivite est une réaction inflammatoire qui sert de réponse immédiate aux effets d'un allergène pénétrant dans le corps de l'enfant.

    Pourquoi les yeux sont-ils affectés par les allergies?

    Classification des types et des formes

    En dépendance directe des facteurs à l'origine des variantes de la maladie, les types suivants sont classés:

    • forme aiguë;
    • forme subaiguë;
    • forme chronique.

    Quant à la classification des formes, elle est dérivée en dépendance absolue du type d'allergène provoqué par la réaction.

    Table. Formes et facteurs provoquants.

    La formeFacteurs et description
    Conjonctivite des foinsIl est également appelé saisonnier et s'exprime par une rhinoconjonctivite complexe. Connu sous le nom de rhume des foins. Le pic de manifestation se situe au moment de la floraison de certains éléments de la flore.
    Conjonctivite printanièreLe catarrhe est appelé d'une autre manière, survient plus souvent chez les garçons et se manifeste au cours des mois de printemps. Cette forme provient de l'abondance de la lumière du soleil, peut facilement devenir chronique et se divise en trois types:
    - conjonctivale;
    - mixte;
    - limbique.
    Conjonctivite médicamenteuseComme le nom de la pathologie l'indique, elle survient après la prise ou l'utilisation externe de certains médicaments.
    Conjonctivite phlicténulaireElle affecte les nourrissons et les enfants de moins de trois ans. Elle est appelée kératoconjonctivite, car elle se manifeste par une rougeur et un dessèchement de la conjonctive dans une version sans larmes et a une origine allergique-tuberculeuse.
    Conjonctivite papillaireIl est appelé géant ou hyperpapillaire et résulte de l'invasion du contour des yeux par un corps étranger et du contact de la coquille avec lui.
    Conjonctivite allergique-infectieuseLa cause de l'épidémie de cette maladie est une augmentation de la sensibilité aux exotoxines dans le corps qui libèrent du matériel bactérien-viral. Avec cette forme de l'agent pathogène lui-même, il n'y a pas directement dans la conjonctive.

    Diagnostique

    Le diagnostic de la conjonctivite allergique n'est pas difficile, mais un ophtalmologiste pédiatrique examine toujours le fond et les parties visibles de l'œil. Avant de prescrire un traitement, l'immunologiste prescrit des tests appropriés et vérifie si l'enfant a une prédisposition génétique à la maladie.

    Une recherche minutieuse vous aide à choisir le meilleur traitement. L'étape principale et la plus importante du traitement est un diagnostic correct, qui vous permet d'identifier et d'éliminer l'irritant conduisant à une exacerbation de la maladie.

    • Etude du liquide lacrymal;
    • Test sanguin (clinique, pour les allergènes);
    • Tests cutanés pour les allergènes (marqueurs).

    Le processus inflammatoire peut être causé par un certain nombre de raisons:

    • Si la maladie est causée par des médicaments, ce médicament est annulé.
    • Une réaction allergique au contact de la membrane muqueuse avec un corps étranger est éliminée en retirant les lentilles, les prothèses, les sutures postopératoires.
    • Si la conjonctivite allergique est causée par une infection ou un processus tuberculeux, le traitement de la maladie sous-jacente est prescrit.

    De plus, la nature du traitement dépendra de l'évolution de la maladie, des symptômes et de la présence de complications.

    Le traitement de la conjonctivite allergique comprend les recommandations d'un ophtalmologiste et d'un allergologue. Habituellement, les gouttes oculaires suffisent, mais en cas de processus inflammatoire sévère, des médicaments antiallergiques sont également prescrits.

    Gouttes pour les yeux

    Oftadek sont des gouttes oculaires aux effets antimicrobiens et anti-inflammatoires, ils contiennent un antiseptique puissant. Instiller 2 gouttes dans les yeux des enfants 6 fois par jour.

    Naphthyzine - soulage l'inflammation et resserre les vaisseaux sanguins.

    Antihistaminiques

    Il existe un grand nombre d'antihistaminiques (plus de 150 types). Des recherches approfondies aideront à prescrire des médicaments optimaux qui ne nuiront pas à la santé du bébé et l'aideront à se débarrasser des réactions allergiques désagréables..

    Remèdes populaires

    Au premier signe de conjonctivite allergique, une compresse froide doit être appliquée. Les solutions de lavage oculaire auto-préparées ont un très bon effet:

    • pénicilline - une bouteille de poudre est diluée avec de l'eau bouillie;
    • une décoction de gruau de blé (2 cuillères à soupe de gruau sont bouillies dans 500 ml d'eau);
    • infusion de calendula (les fleurs sont brassées dans un thermos et insistées pendant au moins 2 heures).

    Symptômes de conjonctivite chez un enfant: yeux rouges, larmoiement, démangeaisons, gonflement des paupières et autres

    Les symptômes de la pathologie sont exprimés assez clairement, il sera donc facile de déterminer la maladie. Selon la quantité d'allergène et l'immunité du bébé, des signes de conjonctivite se développent soit en quelques minutes, soit 1 à 2 heures après le contact.

    Dans la phase aiguë de la maladie, ils notent:

    • rougeur des yeux;
    • larmoiement abondant;
    • sensation de brûlure et démangeaisons;
    • l'apparition d'expectorations épaisses, transparentes ou blanches;
    • gonflement de la paupière.

    Peu à peu, la sécrétion de liquide lacrymal diminue et de nouveaux symptômes apparaissent:

    • sensation de corps étranger dans l'œil;
    • muqueuses sèches;
    • sensibilité accrue des yeux à la lumière;
    • diminution de la vision, incapacité à se concentrer sur le sujet.

    Lorsqu'une infection bactérienne est attachée le matin, une accumulation de pus peut être observée dans les coins des yeux de l'enfant.

    Au cours de l'évolution chronique de la maladie, les symptômes sont moins prononcés, mais apparaissent avec une persistance enviable. Souvent, la pathologie s'accompagne d'eczéma ou d'asthme bronchique. De plus, avec le renouvellement régulier des signes, la fonction protectrice du tissu conjonctif du globe oculaire diminue. Ceci est lourd avec l'ajout d'autres formes de la maladie qui peuvent constituer un danger pour les autres..

    de nouvelles entrées
    Est-il possible de donner un miroir: comment se protéger des mauvais présages? On a connu l'effet des tours cellulaires sur la santé humaine. Est-il possible de manger des bananes achetées en Russie?

    Selon la forme de la maladie, des signes supplémentaires caractéristiques d'un certain type de pathologie s'ajoutent aux principaux symptômes.

    Symptômes de la conjonctivite allergique - tableau

    Une sorte de pathologieSymptômes
    Printemps
    • sensation de corps étranger;
    • démangeaisons croissantes;
    • l'apparition de grosses papilles sur la conjonctive;
    • érosion et ulcération de la cornée.
    Médicament
    • gonflement des paupières;
    • larmoiement;
    • hémorragie muqueuse.
    Rhume des foins
    • larmoiement;
    • maux de tête;
    • urticaire;
    • Œdème de Quincke;
    • diminution de l'acuité visuelle;
    • dommages aux organes et aux systèmes corporels (avec évolution prolongée).
    Hyperpapillaire (grand papillaire)
    • sensation de corps étranger sous la paupière supérieure;
    • grosses papilles sur la conjonctive.
    Infectieux-allergique
    • gonflement des paupières;
    • écoulement abondant de mucus;
    • chimiose vitreuse;
    • érosion sur la muqueuse.
    Tuberculose-allergique
    • dommages simultanés à la conjonctive et à la cornée;
    • photophobie sévère;
    • l'apparition de petites fissures dans les coins des yeux.
    Un sujet
    • démangeaisons des paupières, ainsi que de la peau autour des yeux;
    • gonflement de la conjonctive inférieure;
    • l'apparition de petites écailles sur les bords des paupières.
    Chroniqueles symptômes sont plus légers

    Types de conjonctivite allergique

    La conjonctivite allergique chez un enfant est une maladie courante à laquelle les pédiatres, les allergologues et les ophtalmologistes font attention en même temps. La pathologie est caractérisée par le développement du processus inflammatoire de la conjonctive, couvrant la sclérotique et la surface interne de la paupière

    La nature de la maladie est due à la sensibilité accrue du corps à certains allergènes..

    Le plus souvent, ce problème survient dès l'âge de 3 ans chez les enfants sujets à diverses formes d'allergies. La conjonctivite allergique chez les nourrissons n'est pratiquement pas détectée. Chez les enfants scolarisés, l'incidence de la maladie varie entre 3 et 5%. Dans la plupart des cas, la pathologie est associée à d'autres pathologies allergiques: rhinite allergique, urticaire, dermatite atopique.

    Les principaux symptômes de la conjonctivite apparaissent presque immédiatement après le contact avec l'allergène. Ils peuvent se manifester par un larmoiement, une hyperémie et un œdème de la conjonctive, des brûlures et des démangeaisons des yeux..

    Considérez les types de conjonctivite allergique.

    Conjonctivite des foins

    Il est classé comme une forme saisonnière ou pérenne de la maladie. La conjonctivite saisonnière se développe lorsque la conjonctive de l'œil entre en contact avec des allergènes potentiels - produits de la pollinisation des plantes pendant la floraison.

    Souvent, le processus inflammatoire de la muqueuse conjonctivale s'accompagne de lésions des organes et systèmes suivants:

    • peau - dermatite atopique;
    • organes respiratoires - rhinite allergique, sinusite, laryngite, bronchite et asthme;
    • organes digestifs - gastrite et entérite d'origine allergique;
    • système nerveux - neurodermatite, irritabilité, maux de tête.

    Le rhume des foins se développe toute l'année, à condition que l'enfant soit souvent en contact avec des exoallergènes: poussière, poils et plumage d'animaux de compagnie.

    Kératoconjonctivite ou catarrhe printanier

    Il s'agit d'une forme chronique de conjonctivite allergique chez l'enfant, caractérisée par une nature persistante et des phases d'exacerbation pendant la saison ensoleillée, généralement au printemps. Plus fréquemment diagnostiqué chez les garçons âgés de 6 à 12 ans.

    Le tableau clinique du catarrhe printanier est caractérisé par de graves lésions des organes de la vision: des formations papillaires apparaissent sur la membrane conjonctivale de l'œil, une érosion, qui peut progressivement se transformer en hyperkératose muqueuse. En l'absence de traitement adéquat, le processus inflammatoire peut se propager à la cornée et entraîner une déficience visuelle.

    Grande conjonctivite papillaire ou hypercapillaire

    Le développement du processus pathologique est provoqué par des corps étrangers qui sont en contact avec la conjonctive de l'œil depuis longtemps. La pathologie se forme le plus souvent dans le contexte d'une mauvaise utilisation des prothèses oculaires et des moyens de correction de la vision de contact, ainsi que dans le contexte d'une irritation avec du matériel de suture après des interventions chirurgicales sur l'organe de la vision.

    Le traitement de la conjonctivite allergique chez les enfants hypercapillaires repose sur l'élimination d'un corps étranger et un traitement antihistaminique local.

    Conjonctivite médicamenteuse

    Il se développe à la suite d'une exposition à des médicaments sur la membrane conjonctivale de l'œil. Le processus inflammatoire peut survenir en réponse à l'influence de composants individuels de médicaments: la substance active, les conservateurs et d'autres excipients des pommades ou des gouttes ophtalmiques.

    Beaucoup moins souvent, la conjonctivite allergique médicamenteuse se développe en réponse à la voie d'administration orale ou parentérale de médicaments.

    Comment la conjonctivite allergique est-elle traitée chez les enfants? Tout d'abord, il est nécessaire d'annuler le traitement médicamenteux avec des médicaments qui ont déclenché le développement d'allergies, puis de mener un traitement antihistaminique..

    Conjonctivite infectieuse-allergique

    La maladie est causée par une microflore bactérienne, virale et fongique, plus souvent - des exotoxines staphylococciques synthétisées par des souches saprophytes.

    Conjonctivite tuberculeuse-allergique (kératoconjonctivite phlycténulaire)

    Une forme spécifique de la maladie, qui diffère des autres en ce que le processus pathologique dans la conjonctive de l'œil n'apparaît que chez les personnes souffrant de tuberculose. Les signes cliniques de pathologie sont l'apparition sur la conjonctive, puis sur la cornée de l'œil de conflits uniques et multiples - nodules, qui au fil du temps peuvent se transformer en ulcères avec la formation ultérieure de tissu cicatriciel.

    Procédures de diagnostic, prévention et traitement

    Lorsque des symptômes de conjonctivite apparaissent, vous devriez consulter un ophtalmologiste. Peut-être que la maladie n'est pas allergique, mais de nature bactérienne ou virale, et le traitement visera à éliminer l'agent pathogène. Si une forme allergique est supposée, le traitement est effectué conjointement par un ophtalmologiste et un allergologue-immunologiste.

    Avant de commencer le traitement, un diagnostic clair de la maladie est effectué, les causes exactes de son apparition sont révélées.

    Le diagnostic comprend les étapes suivantes:

    1. Vérification des antécédents familiaux.
    2. Identifier les liens entre un stimulus possible et la réponse d'un jeune patient.
    3. Examen microscopique des écoulements oculaires pour les éosinophiles.
    4. Tests sanguins de différents types.
    5. Tests d'allergie cutanée.
    6. Exclusion de l'invasion helminthique et de l'entérobiose.

    Habituellement, ces études suffisent à poser un diagnostic, surtout s'il existe des symptômes de conjonctivite allergique..

    Il est impossible d'espérer que le collyre se débarrassera complètement de cette forme de conjonctivite..

    Le traitement doit être complet et effectué par un ophtalmologiste en collaboration avec un allergologue-immunologiste.

    La thérapie médicamenteuse comprend:

    • compresses froides avec des herbes médicinales ou des solutions;
    • gouttes pour restaurer les fonctions des organes visuels;
    • traitement local avec des antihistaminiques et dans les cas difficiles, des corticostéroïdes;
    • immunothérapie.

    Les médecins prescrivent souvent une variété de gouttes oculaires pour les enfants. Et bien que le processus d'instillation ne soit pas trop agréable pour le bébé, un tel traitement de la conjonctivite est pratiquement indolore et, s'il n'y a pas de contre-indications, il est possible d'utiliser même les nouveau-nés..

    Que peuvent-ils offrir pour l'instillation chez un enfant présentant des manifestations de conjonctivite:

    1. Gouttes bloquant l'histamine - «Lodoxamide», «Cromohexal», «Alomid» (pour les enfants de plus de deux ans), autres.
    2. Gouttes avec effet antiallergénique - "Allergodil", "Opatanol", autres. Pour les adolescents après 12 ans peut recommander des gouttes "Histimet".
    3. Gouttes de vitamines pour la restauration de la cornée - "Khrustalin", "Quinax", "Vita-Yodurol", autres.
    4. Gouttes à effet hydratant, substituts de larmes - "Oftolik", "Vizin", "Vidisik", "Sistane", autres.

    De plus, les médecins peuvent prescrire un traitement avec des antihistaminiques pour administration orale (Claritin, Telfast, Zirtek et autres). Et dans les cas difficiles - gouttes et pommades avec des corticostéroïdes ou en cas d'infection des yeux avec des composants antibiotiques. Un traitement concomitant peut également être effectué à l'aide de remèdes populaires..

    Convient à un enfant:

    • Infusion fraîche de thé noir ou vert. Il doit être refroidi et humidifié avec un tampon de gaze, puis rincé avec les yeux.
    • Camomille, calendula et millefeuille en proportions égales. Une grande cuillerée de collection d'herbes est versée avec 250 ml d'eau chaude, insistée et refroidie. Avec ce bouillon, vous pouvez rincer les yeux de l'enfant ou faire des compresses. Le lavage est effectué cinq fois par jour. Vous pouvez prendre l'une des herbes, par exemple l'achillée millefeuille.
    • Jus de feuilles de plantain et de saule. Ils font des lotions pour les yeux.

    Il est important de se rappeler qu'il est possible de traiter un enfant avec des remèdes populaires contre la conjonctivite uniquement avec le consentement du médecin. Après tout, les composants de ces médicaments eux-mêmes peuvent agir comme un allergène.. Afin de ne pas effectuer un traitement désagréable pour l'enfant, la maladie doit être évitée

    Pour ce faire, vous devez protéger les miettes des effets des allergènes, ainsi que procéder plus souvent au nettoyage humide des pièces avec aération et renforcer le système immunitaire en faisant du sport et en durcissant. Si un enfant a une prédisposition aux allergies ou que les premiers symptômes d'une maladie apparaissent, un médecin de la spécialisation appropriée doit être visité régulièrement, gardez toujours un antihistaminique à portée de main

    Afin de ne pas effectuer de traitement désagréable pour l'enfant, la maladie doit être évitée. Pour ce faire, vous devez protéger les miettes des effets des allergènes et effectuer plus souvent un nettoyage humide des pièces ventilées et renforcer le système immunitaire en faisant du sport et en durcissant. Si un enfant a une prédisposition aux allergies ou que les premiers symptômes d'une maladie apparaissent, un médecin de la spécialisation appropriée doit être visité régulièrement, un antihistaminique doit toujours être conservé à portée de main.

    Traitement de la conjonctivite allergique

    L'essentiel est de détecter rapidement l'allergène à l'origine de la conjonctivite allergique et de l'éliminer.

    Chez l'enfant, il est très important, le plus tôt possible, d'identifier l'allergène qui déclenche la réponse inflammatoire. Le traitement de la maladie est effectué dans plusieurs directions à la fois:

    • des antihistaminiques sont prescrits (en suspension ou en comprimés);
    • arrêter le contact avec un allergène établi;
    • réaliser une immunothérapie qui renforce les défenses de l'organisme.

    Si les symptômes de la conjonctivite allergique sont légers et que l'inflammation est légère, un traitement local est utilisé. Dans d'autres cas, une thérapie complexe est fournie:

    • l'utilisation de gouttes oculaires antiallergiques (Lekrolin, Allergodil);
    • prescrire des antihistaminiques à l'intérieur (comprimés ou sirops: Vertex, Cetrin, Claritin, Loratodin);
    • s'il y a des preuves, des gouttes avec des vitamines sont prescrites;
    • utiliser des substituts de larmes si la conjonctive est sèche;
    • pour renforcer l'immunité, un cours d'immunostimulants est prescrit (Immunal, Eleutherococcus);
    • avec une forme complexe de la maladie, des onguents et des gouttes oculaires avec des corticostéroïdes (dexaméthasone) sont prescrits;
    • en cas de survenue d'une infection secondaire, des antibiotiques peuvent être prescrits, sous forme de collyre ou pour administration orale (sirop ou comprimés).

    Les recettes traditionnelles sont souvent utilisées pour faciliter la pharmacothérapie. Pour soulager les principaux symptômes de l'inflammation: rougeurs, démangeaisons, gonflement, des compresses à base de plantes sont utilisées. Ils utilisent des décoctions d'herbes aux propriétés antiseptiques et hypoallergéniques (camomille, calendula). Infusion d'herbes, rincez bien vos yeux avant d'utiliser des médicaments.