loader

Principal

Myopie

Maladies oculaires


Les maladies oculaires sont un problème du XXIe siècle. Une personne sur deux leur fait face. La raison réside dans de nombreux facteurs externes: la diffusion rapide de la technologie informatique, les mauvaises conditions environnementales, etc. Aujourd'hui, les ophtalmologistes identifient plus de deux mille maladies oculaires. Ils provoquent une gêne, affectant négativement l'état général d'une personne. Un diagnostic précoce des anomalies vous permettra de vous en débarrasser en peu de temps et sans complications.

Symptômes courants des maladies oculaires

Toutes les affections ophtalmiques ont un certain nombre de caractéristiques communes:

  • Rougeur et gonflement de la membrane muqueuse.
  • Exsudat purulent.
  • Baisse de l'acuité visuelle, réduction de la clarté de l'image.
  • Ressentir la présence d'un corps étranger dans les yeux.
  • Intolérance à la lumière vive.
  • Sécheresse de la conjonctive.
  • Augmentation du larmoiement.
  • Augmentation de la pression intraoculaire.

Causes courantes des problèmes ophtalmiques

Les maladies oculaires peuvent être congénitales ou acquises. La raison du développement de maladies oculaires est cachée dans la pénétration de micro-organismes pathogènes dans l'appareil visuel, les changements liés à l'âge. Se blesser ou former des néoplasmes est également considéré comme une bonne raison de consulter un ophtalmologiste..

Les maladies de la vue sont souvent le résultat d'une hypertension chronique, d'une insuffisance rénale et d'une glycémie élevée. Le principal symptôme des problèmes de thyroïde est le gonflement des yeux..

Pathologies du nerf optique

La neuropathie ischémique s'accompagne d'une altération du flux sanguin dans la région intrabulbaire ou intraorbitaire. Les principaux symptômes de la maladie sont une baisse de l'acuité visuelle et un rétrécissement de l'angle de vue. Des angles morts sont possibles.

Pathologie d'origine infectieuse, la névrite se caractérise par le développement d'un processus inflammatoire dans l'appareil visuel. Le tableau clinique de la maladie: une baisse de l'acuité oculaire (parfois une cécité complète), des problèmes de perception des couleurs, un rétrécissement de l'angle de vue.

L'ophtalmoplégie est une maladie dans laquelle les muscles moteurs cessent de fonctionner normalement. Cela conduit à une paralysie musculaire et à l'incapacité de faire tourner les globes oculaires. Symptômes de la maladie: l'organe de la vision est déplacé et fixé dans une seule position.

Diplopie. Cette pathologie s'accompagne d'une bifurcation constante des objets environnants, ce qui provoque une gêne et provoque des sensations désagréables.

Maladies des orbites, des canaux lacrymaux et des paupières

Un processus inflammatoire appelé blépharite se développe le long des bords des paupières. Les principales manifestations de la maladie: rougeur et gonflement, sensation de brûlure, sensation de présence d'un corps étranger, démangeaisons insupportables.

En outre, avec la blépharite, il y a une décharge d'exsudat purulent, la formation de croûtes sur les cils après le sommeil. Les patients sont douloureux à regarder une lumière vive, leurs yeux pleurent constamment. Paupières sèches et squameuses.

La cryptophtalmie est une maladie rare avec fusion des bords de la paupière. Cela conduit à un rétrécissement de la fissure palpébrale, jusqu'à sa fermeture complète..

Lagophtalmie - les paupières ne se ferment pas complètement, en conséquence, des espaces se forment dans certaines zones. Ils ne se ferment pas même pendant le sommeil.

Courbure des paupières - les bords où se trouvent les cils sont tournés par rapport à l'orbite. En conséquence, le patient souffre de frottements et d'irritations constants de l'organe de la vision. En outre, des ulcères se forment sur la cornée..

Le colobome est une anomalie pathologique de la structure de la paupière. Le plus souvent, en même temps, une personne développe d'autres défauts: une fente labiale, une fente palatine, etc..

Le gonflement de la paupière se manifeste à la suite de l'accumulation d'un excès d'humidité sous la peau. Les principaux symptômes de la maladie: rougeur de l'épiderme au niveau des paupières, douleur, inconfort. Les manifestations désagréables sont aggravées par le toucher.

Le blépharospasme s'accompagne d'un spasme incontrôlé des muscles faciaux, responsables du maintien de l'appareil visuel. Extérieurement, on dirait qu'une personne plisse les yeux..

Ptosis (affaissement de la paupière). La pathologie est divisée en plusieurs types. Avec une forme sévère de la maladie, la paupière tombe tellement qu'elle ferme complètement l'œil.

Une pathologie inflammatoire de l'appareil visuel appelé orge s'accompagne d'exsudat purulent. Il se manifeste à la suite d'une infection des yeux. Symptômes: gonflement et rougeur des paupières, démangeaisons, larmoiement incontrôlé, sensation de présence d'un corps étranger. Dans la forme aiguë de l'évolution de la maladie, des signes d'empoisonnement sont observés: malaise général, perte de force, fièvre, migraine.

Le trichiasis est une anomalie pathologique de la croissance des cils. Le danger de maladie oculaire réside dans le fait qu'elle facilite le processus de pénétration de micro-organismes pathogènes dans l'appareil visuel. Par conséquent, une personne souffre souvent d'une inflammation de la membrane muqueuse et du globe oculaire..

Maladies du système larmoyant

La dacryoadénite est une affection ophtalmique, accompagnée d'une inflammation des glandes lacrymales. Il se développe à la suite d'anomalies chroniques ou lorsqu'une infection pénètre dans l'organe de la vision. Tableau clinique: gonflement de la paupière supérieure, rougeur, bombement du globe oculaire. S'il y a des défauts dans la circulation sanguine, la maladie peut devenir chronique..

En l'absence de traitement opportun, le processus inflammatoire se propage, provoquant un malaise et de la fièvre.

La dacryocystite est une maladie infectieuse qui se développe dans le canalicule lacrymal. Il se divise en plusieurs formes: aiguë, chronique, congénitale, acquise. Symptômes de la maladie: sensations douloureuses, rougeur, gonflement du sac lacrymal, larmoiement sévère, écoulement de pus.

Une tumeur des glandes lacrymales se manifeste en raison du développement anormal de leurs cellules. L'éducation est maligne et bénigne. Les principaux symptômes de la maladie: croissance tumorale, douleur, migraine. Dans certains cas, en raison de l'éducation, le globe oculaire est déplacé et leur mouvement est difficile. En outre, la maladie se caractérise par une augmentation de la PIO, une baisse de l'acuité visuelle.

Exophtalmie (gonflement du globe oculaire). Il se développe à la suite du gonflement des tissus de l'orbite. Tableau clinique: rougeur et gonflement des paupières, douleur au toucher.

Maladies de l'iris, de la sclérotique, de la cornée

La coque externe de l'appareil visuel est constamment affectée par des facteurs négatifs qui provoquent le développement de processus pathologiques:

  • L'iridocyclite est une inflammation de la cornée. Il se manifeste comme une complication après la grippe, la rougeole et le diabète.
  • Sclérite. Processus inflammatoire affectant la sclérotique. Cela se produit dans le contexte de pathologies auto-immunes et inflammatoires. Symptômes: douleur sourde, rougeur, baisse de l'acuité visuelle.
  • Épisclérite. Inflammation aiguë des tissus situés entre la membrane muqueuse et la sclérotique. Au stade initial, il y a une rougeur de l'œil, une douleur, une intolérance à la lumière vive.
  • Sclérokératite. Une complication qui se développe avec un traitement inapproprié de la sclérite. Elle s'accompagne d'une douleur intense et peut conduire à la cécité. Nécessite une chirurgie d'urgence.
  • Kératite. Opacification de la cornée qui se développe à la suite d'une inflammation, d'une infection ou de dommages à l'appareil visuel. L'œil devient rouge, il est possible de changer de forme et de développer un blépharospasme.
  • Keratomalacia. Le résultat d'un manque de vitamine A depuis longtemps. En conséquence, la conjonctive s'assèche. Traitement urgent requis.
  • Kératocône. Modifications des tissus de la cornée, entraînant son amincissement. Le groupe à risque comprend les patients âgés de vingt à quarante ans. La maladie s'accompagne d'une forte baisse de l'acuité visuelle d'un œil, distorsion de la perception.
Une anomalie congénitale rare de polycorie est caractérisée par la présence de deux pupilles sur l'iris. De plus, l'un d'eux, le dominant, a une taille plus grande. Si les os du crâne et du visage sont fracturés, le patient reçoit un diagnostic de syndrome des lunettes.

La pathologie peut également avoir une origine non traumatique. Dans ce cas, il s'accompagne d'une inflammation des muscles, de petits vaisseaux. En plus des poches bleuâtres sous les yeux, une éruption cutanée apparaît sur la peau..

Maladies de la conjonctive

Le syndrome de l'œil sec est caractérisé par une production insuffisante de larmes. Il se développe en raison de dommages à l'appareil visuel, d'une inflammation chronique, de la formation de néoplasmes et de l'utilisation prolongée de médicaments. Tableau clinique: yeux secs, rougeur de la sclérotique, sensation de brûlure, écoulement muqueux, photophobie.

La conjonctivite est un processus inflammatoire qui affecte la membrane muqueuse. Il est subdivisé en plusieurs formes. Presque tous les types de conjonctivite sont transmis d'une personne malade à une personne en bonne santé. De plus, cela se produit non seulement avec un contact direct, mais également via des articles ménagers courants.

La maladie peut entraîner un certain nombre de complications graves. Les principaux symptômes: rougeur et gonflement des paupières, démangeaisons, larmoiement accru, écoulement de nature purulente ou muqueuse.

Néoplasmes dans la membrane muqueuse. Le ptérygion apparaît dans le coin de l'œil de l'intérieur, et le pinguecula se développe dans la zone de la jonction de la cornée et de la conjonctive.

Maladies du cristallin

La cataracte est l'une des pathologies les plus dangereuses, accompagnée d'une opacification du cristallin. La maladie se développe rapidement, elle peut toucher un œil ou les deux. La brume se propage à tout l'élément ou à une zone spécifique. La maladie est le plus souvent rencontrée par les personnes âgées. La cataracte entraîne une diminution de l'acuité visuelle et la cécité.

Des lésions oculaires ou des anomalies somatiques peuvent également provoquer des maladies chez les jeunes. Les principaux symptômes: une baisse rapide de l'acuité visuelle, des problèmes de vision des objets au crépuscule (cécité nocturne), une mauvaise perception des couleurs. Dans certains cas, une diplopie est observée.

L'aphakie est une maladie caractérisée par l'absence totale de cristallin. Il est retiré lorsque le système visuel est gravement blessé ou à la suite du développement d'une anomalie grave, telle que des cataractes.

Pathologie de la rétine ou de la membrane muqueuse des yeux

La rétinite est une maladie accompagnée d'une inflammation rétinienne. Il se développe lorsque l'appareil visuel est endommagé, une exposition prolongée à la lumière directe du soleil. Tableau clinique: rétrécissement des champs visuels, vision limitée, diplopie, faible visibilité dans des conditions de faible luminosité.

Détachement de la rétine. Un processus pathologique, accompagné de la séparation de la rétine des parois des vaisseaux sanguins et des tissus épithéliaux adjacents. L'élimination de l'anomalie n'est le plus souvent possible qu'à l'aide d'une opération. En l'absence de thérapie appropriée, cela peut conduire à la cécité. Symptômes: voile sombre devant les yeux, perception déformée des objets, limitation de la vision périphérique, perte d'acuité visuelle.

L'angiopathie se développe à la suite d'une blessure, d'une augmentation de la PIO, d'un dysfonctionnement du système nerveux et d'un empoisonnement. La pathologie est caractérisée par une violation de la structure des vaisseaux sanguins. Manifestations de la maladie: baisse de l'acuité visuelle, étincelles devant les yeux. Peut conduire à la cécité si sévère.

Le glaucome est une maladie chronique associée à une augmentation de la pression intraoculaire. Affecte généralement le nerf optique, par conséquent, entraîne une forte baisse de la vision et la cécité. Les processus pathologiques sont irréversibles, ils ne peuvent être que suspendus ou ralentis. Symptômes: problèmes de vision périphérique, brouillard devant les yeux, indiscernabilité des objets dans des conditions de faible luminosité.

Maladies musculaires et nerveuses

Les pathologies musculaires de l'appareil visuel peuvent se développer à tout âge. Cependant, les bébés les rencontrent le plus souvent (affections congénitales). L'inflammation du nerf optique est diagnostiquée avec le développement de pathologies d'autres organes et systèmes. Les principales maladies des muscles de l'appareil visuel:

  • Strabisme. Incapacité à contrôler les mouvements du globe oculaire. Lors de l'examen d'un objet, les yeux gauche et droit sont dirigés dans des directions différentes. Le patient a un mouvement involontaire de la tête, plisse les yeux.
  • Nystagmus. Mouvement oculaire perturbé, les pupilles fluctuent à différentes amplitudes. Peut être congénital ou acquis. Dans le second cas, la maladie se développe avec une intoxication par des médicaments ou des médicaments..
  • Ophtalmoplégie. Paralysie des muscles oculaires. Diagnostiqué dans le contexte d'autres maladies.
  • Ptose. Anomalie liée à l'âge associée à un affaiblissement musculaire et à un étirement de la peau. À la suite de ces changements, la paupière supérieure pend au-dessus de l'œil. La maladie n'a pratiquement aucun effet sur la fonction visuelle..
L'une des maladies les plus courantes du nerf optique est la névrite. Elle se développe le plus souvent chez les patients souffrant de sclérose en plaques et de pathologies associées à une diminution de la couche graisseuse autour des fibres. Elle s'accompagne de douleurs, de problèmes de vision périphérique, de migraines fréquentes.

La neuropathie est une violation de l'intégrité du nerf optique. Il se manifeste à la suite d'une longue exposition à des substances toxiques et lors d'une ischémie. Peut être hérité. Signes de maladie: problème de perception des couleurs, douleur dans les yeux en essayant de les déplacer.

Troubles réfractifs

Ces maladies sont souvent héréditaires. Développé à la suite d'un stress régulier sur l'appareil visuel.

  • Hypermétropie. L'une des maladies les plus courantes. Habituellement diagnostiqué chez les patients âgés. Une personne voit bien les objets situés à distance, mais en même temps, il lui est difficile d'examiner les objets à proximité et de lire. La pathologie s'accompagne d'une augmentation de la pression intraoculaire.
  • Myopie. Les objets à proximité semblent clairs, tandis que les images distantes sont floues. Les alarmes sont des maux de tête réguliers et une fatigabilité rapide de l'organe de la vision, même avec un stress minimal.
  • Astigmatisme. De nombreux bébés naissent avec une cornée «défectueuse». Chez les personnes âgées, la maladie se développe en raison d'une fonction visuelle altérée. Symptômes: image floue, les yeux se fatiguent rapidement, maux de tête avec un effort prolongé.

La majorité des enfants naissent avec une hypermétropie. L'anomalie ne nécessite pas de traitement, elle disparaît de quatre ans. L'écart maximal par rapport à la norme doit être de trois dioptries.

Tumeurs bénignes et malignes

Les formations ophtalmiques sont extrêmement rares. Mais ils peuvent rendre une personne handicapée et causer la mort. Environ vingt-cinq pour cent de toutes les tumeurs oculaires sont malignes.

Le rétinoblastome est souvent diagnostiqué chez les bébés. Néoplasme affectant les cellules immatures de la rétine. L'élève acquiert une teinte jaune-vert, de sorte que la maladie est souvent appelée «maladie des yeux de chat». La pathologie peut être héréditaire, endommage les deux yeux.

Le rétinoblastome affecte les garçons plusieurs fois plus souvent que les filles. Dans la forme acquise, la tumeur apparaît dans un œil. Il est beaucoup plus facile de le traiter que la pathologie congénitale..

Autres maladies oculaires

Myodésopie - l'apparition de points noirs et de mouches devant l'appareil visuel.

L'amblyopie s'accompagne de lésions des muscles oculaires. Un œil ne fonctionne pas ou ne bouge pas. Elle se caractérise par une diminution de l'acuité visuelle de l'œil endommagé.

Le leucome ou leucome est la formation de tissu cicatriciel sur la cornée. Apparaît lorsque l'organe de la vision est endommagé ou avec une inflammation prolongée.

Le daltonisme est une perception incorrecte des couleurs des objets environnants. Habituellement, la maladie est congénitale.

Héméralopie (cécité nocturne). Le patient ne peut pas voir les objets dans des conditions de faible luminosité.

Xanthopsia. La pathologie est extrêmement rare. Une personne atteinte de xanthopsie voit tous les objets de couleur jaunâtre.

Panophtalmie - destruction des tissus du globe oculaire, accompagnée d'un écoulement abondant de pus.

Maladies oculaires chez les enfants

L'organe de la vision joue un rôle important dans le développement normal des bébés. Les problèmes optiques peuvent entraîner un retard, restreindre vos intérêts et ralentir votre préparation à l'école. Au cours des études, une mauvaise vue devient la raison de la baisse des résultats scolaires. En conséquence, l'estime de soi de l'enfant diminue, ce qui à l'avenir peut devenir un problème sérieux lors du choix d'une profession..

Nouveau née

Chez les nourrissons, les anomalies suivantes sont les plus courantes:

  • Cataracte congénitale. Une lentille trouble entraîne une baisse de l'acuité visuelle. Chirurgie requise.
  • Glaucome congénital. Elle s'accompagne d'une augmentation de la pression intraoculaire. En conséquence, le globe oculaire devient plus gros et commence à pincer le nerf optique. Avec le temps, il s'atrophiera et l'enfant deviendra aveugle.
  • Rétinopathie. Pathologie de la rétine, dans laquelle il existe un développement anormal des vaisseaux sanguins et de la matière fibreuse. Habituellement, la maladie est diagnostiquée chez les bébés prématurés..
  • Dacryocystite. Inflammation du sac lacrymal. Est accompagné d'une décharge de pus de l'œil affecté et d'un larmoiement accru.
  • Ptose. L'anomalie est associée à un sous-développement de la paupière ou du nerf pincé.

Étudiants

Les étudiants sont le plus souvent confrontés aux problèmes suivants:

  • Myopie. La myopie se développe avec un mode de vie sédentaire et une mauvaise posture. Souvent hérité. Avec la myopie, des optiques correctives, un traitement matériel et des gouttes oculaires sont prescrits pour entraîner la musculature de l'organe de la vision.
  • Hypermétropie. La principale difficulté se pose lors de la lecture. L'enfant peut refuser de dessiner, il développe souvent une conjonctivite. La maladie se développe en raison de la structure anormale de l'appareil visuel. En raison d'un surmenage constant, l'enfant souffre de maux de tête, devient agressif et irritable.
  • Astigmatisme. La forme perturbée du cristallin ou de la cornée conduit au fait que les objets environnants sont déformés. Cela affecte négativement l'acuité visuelle. L'élève commence à plisser les yeux et ferme parfois un œil pour examiner un objet sous un angle spécifique.
  • Trouble de l'accommodation. Difficultés avec la clarté de la perception des objets environnants.
  • Problèmes de vision binoculaire. L'essence de la pathologie est que l'appareil visuel ne peut pas combiner en une seule image deux images disparates obtenues à partir des yeux gauche et droit..

Quel médecin contacter?

Seul un ophtalmologiste peut comprendre les raisons qui ont provoqué le développement d'une maladie particulière. Après un diagnostic préliminaire, vous devrez peut-être consulter un médecin spécialiste (par exemple, un chirurgien).

Méthodes de diagnostic des maladies oculaires

Après l'examen et la collecte de l'anamnèse, le patient devra faire un don de sang pour analyse pour confirmer ou infirmer la présence d'une inflammation. Un certain nombre de procédures spécifiques sont également assignées:

  • Ophtalmoscopie. Permet au médecin d'examiner le fond d'œil en détail. Il est réalisé à l'aide d'outils spéciaux. Il est considéré comme le type de diagnostic le plus informatif.
  • Visométrie. À l'aide de tableaux spéciaux, le médecin déterminera l'acuité visuelle et, si nécessaire, sélectionnera des oculaires correcteurs.
  • Réfractométrie. La technique est utilisée pour identifier la puissance optique de l'organe de la vision. Aide à détecter l'astigmatisme et l'hypermétropie.
  • Périmétrie. Analyse de la vue périphérique.
  • À l'aide des tables Rabkin, la perception des couleurs du patient est vérifiée.
  • Biomicroscopie. Un microscope équipé d'une lentille puissante vous permet de voir les plus petits écarts dans la structure de la cornée, de l'iris, du cristallin.
  • Strabisme. La technique est utilisée pour déterminer l'angle de strabisme.
  • Examen échographique du globe oculaire.
  • Sondage du canal lacrymal.
  • Ophtalmométrie. Mesure du rayon de réfraction de la cornée.
  • Examen des cils pour les acariens.
Après quarante ans, il est recommandé de subir une tonométrie chaque année afin de détecter le glaucome à un stade précoce. À l'aide d'un équipement spécial, le médecin mesure la pression intraoculaire.

Traitement des maladies oculaires

Pour le traitement des affections ophtalmiques, différentes méthodes sont utilisées, allant de la chirurgie aux recettes folkloriques. Un traitement commencé en temps opportun aidera à faire face à la pathologie et à éviter le développement de complications.

Méthodes de médication

Le traitement des anomalies oculaires comprend la prise de pommades, de gouttes. Les comprimés et les injections sont prescrits pour les maladies graves. Le choix du médicament dépend de la cause qui a provoqué le développement de la maladie..

Ainsi, les maladies ophtalmiques sont traitées avec:

  • Antiseptiques (par exemple, Vitabakt). Aide à éliminer les symptômes des pathologies infectieuses et inflammatoires.
  • Médicaments stéroïdiens et non stéroïdiens («Dexaméthasone», «Diclofénac»). Combat l'inflammation.
  • Agents antibactériens («Levomycetin», «Tobrex»).
  • Médicaments antifongiques («nystatine»).
  • Médicaments antiviraux («acyclovir»).
  • Antihistaminiques («Allergodil»).
  • Gouttes pour la vasoconstriction (Vizin).
  • Médicaments d'exposition combinée («Tobradex», «Sofradex»).

Pour minimiser les signes de glaucome, il est recommandé d'utiliser des médicaments pour abaisser la pression intraoculaire et améliorer l'écoulement de l'humidité - "Trusopt", "Pilocarpine". Dans les cataractes, le but de la thérapie est de ralentir le processus d'opacité du cristallin. Les gouttes de Quinax le font bien..

Un maximum d'une goutte pénètre dans le sac conjonctival, c'est-à-dire qu'il est inutile d'utiliser des médicaments à une concentration plus élevée. Différents produits doivent être utilisés à des intervalles de vingt minutes.

Méthodes de physiothérapie

Pour lutter contre les affections ophtalmiques, les éléments suivants sont utilisés:

  • Exposition à des courants de puissance différente - magnétothérapie, galvanisation.
  • Traitement au laser.
  • Luminothérapie quantique.
  • Électrophorèse et magnétophorèse avec des médicaments.

La physiothérapie est considérée comme l'un des moyens les plus efficaces de lutter contre les affections ophtalmiques. Pendant la procédure, l'énergie est dirigée vers l'organe de la vision, ce qui contribue à l'accélération du métabolisme et à la régénération. Cela aide à se débarrasser de la pathologie dans un laps de temps plus court et à exclure les rechutes..
Retour à la table des matières

Remèdes populaires

Même les ophtalmologistes ne contestent pas l'efficacité des «recettes de grand-mère». Cependant, ils ne doivent être utilisés qu'en association avec des médicaments prescrits par le médecin traitant..

  • Avec un cristallin opacifié, conjonctivite chronique, après lésion de l'organe de la vision, il est recommandé d'enterrer un ruisseau de castor dans chaque œil le matin et le soir.
  • Dissolvez trente millilitres de miel dans de l'eau tiède (60 ml). Utilisez la solution obtenue pour les lotions. Effectuez le traitement trois fois par jour avec inflammation de l'appareil visuel et fatigue intense..
  • Versez de l'eau bouillante (250 millilitres) sur trois cuillères à soupe d'inflorescences de camomille sèches. Laisser agir soixante minutes, filtrer. Utilisez la perfusion obtenue pour laver les yeux. La procédure est effectuée plusieurs fois au cours de la journée..
La solution d'ortie aide à combattre le glaucome. Combinez ½ tasse de feuilles fraîches avec une cuillère à café d'inflorescences de muguet. Ajoutez 0,5 c. soude, remplissez d'eau (250 millilitres). Placer l'infusion dans un endroit sombre pendant neuf heures, filtrer. Utiliser pour des compresses trois fois par jour.

Intervention chirurgicale

Si la thérapie médicamenteuse n'a pas apporté le résultat tant attendu, les médecins décident de l'opération. Aussi, on ne peut pas se passer de l'aide d'un chirurgien en cas de pathologies congénitales et liées à l'âge..

Les types d'intervention les plus couramment utilisés sont:

  • Kératoplastie (greffe de cornée).
  • Cautérisation de la rétine avec un faisceau laser. Aide à se débarrasser des néoplasmes, améliore l'acuité visuelle.
  • Chirurgie pour éliminer le strabisme. Avec une forme prononcée d'écarts, ils sont effectués pour les enfants de moins de trois ans.
  • Remplacement d'une lentille trouble par un implant artificiel.
  • Correction de la courbure de la cornée à l'aide d'un laser.
  • Élimination de la cataracte par échographie.
  • Vitrectomie. Ablation complète ou partielle du vitré avec décollement de la rétine.
  • Scléroplastie. Prescrit aux enfants et adolescents présentant une progression de la myopie.
  • Thérapie du glaucome au laser.
  • Réticulation (renforcement des ligaments et des tissus cornéens).
Des technologies innovantes permettent de réaliser une intervention chirurgicale dans un court laps de temps (de dix à trente minutes). La chirurgie implique généralement une anesthésie locale.

Les procédures ne provoquent pas de sensations douloureuses et ne constituent pas une menace pour la vie du patient. La période de rééducation est courte. Le coût de l'intervention chirurgicale de huit mille roubles.

Complications possibles

Un traitement mal diagnostiqué ou incorrect des affections ophtalmiques peut entraîner de graves conséquences:

  • Perte de vision complète ou partielle.
  • Développement de la conjonctivite chronique
  • Manque de réponse à la lumière vive.
  • Perte de cils ou perturbation de leur croissance naturelle.
  • Inflammation ou fusion des tissus de l'appareil visuel dans le contexte d'un abcès purulent sévère.
  • Cicatrices et hypertrophie de la conjonctive.
  • Opacification du cristallin et de la cornée.
  • Atrophie du nerf optique.
  • Décollement ou dégénérescence de la rétine.

Faire appel en temps opportun à un médecin qualifié et expérimenté, ainsi que la mise en œuvre de recommandations médicales aideront à préserver la vision et à éliminer le risque de complications.
Retour à la table des matières

La prévention

Les mesures visant à prévenir l'apparition d'affections ophtalmiques sont divisées en primaires et secondaires. Ils aident non seulement à protéger les yeux, mais également à détecter la maladie en temps opportun.

Les principaux incluent:

  • Respect de la routine quotidienne.
  • Éclairage correct de la zone de travail.
  • Impossible de lire en position couchée ou dans un véhicule en mouvement.
  • Faites de la gymnastique visuelle régulièrement. Il aide à restaurer et à renforcer les yeux.
  • Utilisez des lunettes teintées lorsque vous vous exposez au soleil.
  • Lorsque vous travaillez avec des substances dangereuses, n'oubliez pas les équipements de protection.
  • Lorsque vous travaillez longtemps devant l'ordinateur, faites une pause toutes les heures pour que vos yeux puissent se reposer.
Les mesures préventives secondaires comprennent un examen régulier par un ophtalmologiste (une fois par an), ainsi que le respect des recommandations du médecin traitant.

Conclusion

Les maladies oculaires sont un problème courant dans le monde moderne. De plus, il affecte non seulement les adultes, mais aussi les enfants. Il existe de très nombreuses pathologies de l'appareil visuel. Leur danger réside dans le fait qu'ils se développent rapidement et peuvent entraîner de graves problèmes de santé, notamment la cécité. Par conséquent, vous ne devez pas expérimenter et choisir le traitement vous-même, il est préférable de confier la thérapie à des professionnels.

À partir de la vidéo, vous acquerrez des connaissances utiles sur les maladies oculaires.

Erreurs de réfraction de l'œil

Les maladies de l'appareil oculaire sont très courantes dans le monde informatisé moderne. Les erreurs de réfraction entraînent une mauvaise vision. Les plus courants d'entre eux sont la myopie, l'hypermétropie et l'astigmatisme. Il y a des abréviations sphériques et chromatiques, mégalocornée, microcornée, embryotoxones, anomalies d'Aksenfeld, Rieger, Peter, microsphérophakie et lenticonus. Des diagnostics complets en temps opportun et le schéma de traitement correct aident à corriger la vision et à prévenir les complications.

  • 1 Raisons des écarts
  • 2 Types d'erreurs de réfraction
  • 3 Comment les violations sont diagnostiquées?
  • 4 Est-il possible de guérir?
  • 5 Prévention des erreurs de réfraction

Raisons des écarts

Une vision anormale se produit à la suite de ces facteurs:

  • Réduire la distance focale de la cornée. Normalement, c'est 24 mm. Cette taille est suffisante pour focaliser l'image sur la rétine.
  • La différence entre les rayons de courbure de la cornée des deux yeux dans différentes parties de celui-ci. Dans le même temps, les fonctions visuelles des globes oculaires symétriques diffèrent par leur gravité. Cette condition est appelée astigmatisme..
  • Rayon inégal de la lentille dans ses différents méridiens. Dans ce cas, une réfraction inégale des rayons lumineux et une fausse focalisation sur la rétine se produisent..
  • Perte d'élasticité par la lentille. Il perd la capacité de changer de courbure en fonction des exigences de l'accommodation.
  • Augmentation de l'épaisseur de la cornée due à des troubles génétiques. Parfois, il est accompagné de défauts dans l'iris, l'angle antérieur et le cristallin.
  • La microphtalmie isolée est un globe oculaire anormalement petit. Il est presque toujours associé à un amincissement de la cornée..
  • Amarrages d'iris associés au glaucome.
  • Déplacement de la lentille avec un changement de configuration de la pupille.
  • Aniridie - absence totale de l'iris.
Retour à la table des matières

Types d'erreurs de réfraction

Parmi les nombreuses pathologies avec un développement anormal de l'organe visuel, on distingue 3. Les anomalies réfractives de l'œil humain diffèrent par la forme du globe oculaire, la puissance optique, le degré et la qualité de l'acuité visuelle. Parmi eux:

  • Hypermétropie. Avec elle, une personne souffre d'hypermétropie et d'une incapacité à voir les objets situés à proximité. Cette pathologie est causée par un raccourcissement du globe oculaire ou une diminution de la puissance optique de l'organe visuel. Les rayons lumineux des objets environnants sont concentrés derrière la rétine.
  • Myopie. Elle se manifeste par une myopie, lorsque le patient ne voit clairement que des objets proches de lui. Une forme allongée du globe oculaire, une faiblesse des muscles oculomoteurs, un vieillissement du cristallin avec la perte de sa capacité à modifier sa courbure conduisent à cette maladie. Dans ce cas, la puissance optique reste normale, et les rayons sont concentrés devant la rétine.
  • Astigmatisme. Cette pathologie est causée par l'incapacité de voir clairement les images ponctuelles. L'œil sélectionne certaines parties des objets, ignorant d'autres zones. Tout cela est dû au pouvoir de réfraction différent de la cornée et du cristallin dans leurs différents méridiens. Le plan vertical a une plus grande capacité à réfracter les rayons lumineux que l'horizontale.

Les aberrations sphériques et chromatiques sont distinguées. Ils diffèrent par le pouvoir de réfraction différent des milieux oculaires transparents. De telles anomalies ne nécessitent pas de traitement spécial. Une personne les corrige d'elle-même en plissant les yeux.

Comment les violations sont diagnostiquées?

Aux fins du diagnostic, des méthodes anamnestiques, de laboratoire et instrumentales sont utilisées. L'historique permet d'identifier les cas de maladies oculaires parmi les membres de la famille. Lors d'une conversation, le médecin tente d'établir un lien entre la pathologie ophtalmique et d'autres anomalies systémiques. Un examen ophtalmique complet comprend l'utilisation de techniques telles que l'acuité visuelle, les angles de vision et la vision des couleurs. Pour cela, la table Sivtsev, des arcs périmétriques et des tests spéciaux multicolores sont utilisés. Le patient subit une gonioscopie, dans laquelle l'angle de la chambre antérieure du globe oculaire est mesuré. La pression intraoculaire est déterminée par une méthode avec et sans contact. Et aussi le complexe de recherche comprend l'ophtalmoscopie au moyen d'une lampe à fente. Cette méthode vous permet d'évaluer l'état du fond et du nerf optique. Enfin, une analyse génétique et une imagerie par résonance magnétique sont effectuées.

Est-il possible de guérir?

La pathologie réfractive est traitée de différentes manières, les tactiques dépendent de la pathogenèse de la maladie. La correction de la vision pour ses différentes déviations se produit à l'aide de lunettes ou de lentilles:

Prévention des erreurs de réfraction

L'erreur de réfraction se produit dans la petite enfance. Par conséquent, il est important d'identifier ses débuts à temps et d'empêcher la progression de la maladie. Pour cela, les enfants reçoivent une amblyopie corrigée, la pression intraoculaire est réduite et il est recommandé de porter des lunettes avec certains dioptries. Pour les personnes âgées, des lentilles sont prescrites. La vue doit être vérifiée régulièrement car l'image ophtalmique peut changer, ce qui nécessite le remplacement des lunettes. Il est important de respecter les normes d'hygiène de base: ne pas lire en position couchée, dans les transports ou sous un faible éclairage, ne pas prendre de pause pour travailler devant l'ordinateur et regarder la télévision. Une alimentation riche en carotène et en anthocyanes de bleuet, une activité physique modérée et un mode de vie positif aideront également à prévenir les complications des erreurs de réfraction..

Maladies oculaires chez l'homme: liste, symptômes

Cela est dû à de nombreux facteurs. Par exemple, le développement rapide de la technologie informatique et la détérioration de la situation écologique chaque année. Ensuite, nous examinerons les maladies les plus courantes et mettrons également en évidence leurs symptômes caractéristiques..

Pathologie du nerf optique

Le glaucome est une maladie chronique. En raison de l'augmentation de la pression à l'intérieur des yeux, le dysfonctionnement du nerf optique. En conséquence, la vision diminue, qui à l'avenir peut être perdue. La maladie évolue très rapidement, de sorte que le patient court le risque de perdre complètement la vue s'il retarde le voyage chez le médecin. Signes: vision latérale altérée, points noirs, images «brumeuses», incapacité à distinguer les objets dans l'obscurité, en pleine lumière, des anneaux colorés apparaissent.

La neuropathie ischémique du nerf optique est une violation de la circulation sanguine dans la région intraoculaire ou intraoculaire. Symptômes: diminution de l'acuité visuelle, apparition dans certaines zones de taches "aveugles". Diminuez l'angle de vue.


Neuropathie ischémique

La névrite est une maladie infectieuse. Un processus inflammatoire dans le nerf optique est caractéristique. Signes: perte de sensibilité autour de l'œil, douleur, affaiblissement des muscles associés au nerf optique.

L'atrophie nerveuse est une maladie caractérisée par un dysfonctionnement de l'excitation. La perception des couleurs et l'angle de vue sont altérés. La vision est altérée et une personne peut devenir complètement aveugle..

Pathologie de l'orbite oculaire, des paupières, des canaux lacrymaux

La blépharite est une inflammation qui se produit le long des bords des paupières. Symptômes: œdème tissulaire, accompagné de brûlures et de rougeurs. Il semble au patient qu'une tache est entrée dans l'œil. Il y a des démangeaisons, écoulement caractéristique. La lumière vive est difficile à percevoir, la déchirure, la douleur. Des yeux secs et une desquamation des bords des paupières peuvent apparaître. Après le sommeil, des croûtes purulentes se forment sur les cils..

La cryptophtalmie est une maladie rare dans laquelle les bords des paupières sont fusionnés. Cela provoque le rétrécissement de la fissure palpébrale ou même sa disparition..

La lagophtalmie est une pathologie caractérisée par une violation de la fermeture des paupières supérieures et inférieures. En conséquence, certaines zones restent ouvertes tout le temps, y compris pendant le sommeil..

Courbure de la paupière - le lieu de croissance des cils est tourné vers l'orbite. Cela crée un inconfort sévère dû au frottement et à l'irritation du globe oculaire. De petits ulcères peuvent se former sur la cornée.

Le colobome du siècle est une violation de la structure des paupières. Se produit généralement avec d'autres défauts morphologiques. Par exemple, fente palatine ou fente labiale.

L'œdème des paupières est une accumulation localisée d'un excès de liquide dans les tissus autour de la paupière. Symptômes: rougeur locale de la peau, inconfort. La douleur des yeux augmente au moment du toucher.

Blépharospasme - ressemble à une contraction convulsive des muscles du visage, comme si une personne plissait rapidement les yeux. Non contrôlé par la volonté du patient.

Ptosis - tombant de la paupière supérieure vers le bas. La pathologie est classée en plusieurs sous-types. Dans certains cas, la paupière tombe tellement qu'elle recouvre complètement le globe oculaire.

L'orge est une maladie infectieuse de nature inflammatoire, qui se poursuit par un écoulement de pus. Signes: poches sur les bords des paupières, rougeurs et desquamation. Le pressage s'accompagne d'une douleur intense. L'inconfort (sensation d'un corps étranger dans l'œil) et le larmoiement sont fréquents. La forme aiguë est caractérisée par des signes d'intoxication - perte de force, fièvre, maux de tête.

Le trichiasis est une croissance anormale des cils. Le danger est que les agents pathogènes puissent facilement pénétrer dans les yeux. Il provoque une inflammation, une conjonctivite et d'autres problèmes..

La dacryocystite est une infection du canal lacrymal qui provoque une inflammation. Il existe plusieurs types de pathologie: aiguë, chronique, acquise, congénitale. Symptômes: sensations douloureuses, le sac lacrymal est rouge et enflé, suppuration des canaux et déchirure constante.

Pathologie du système lacrymal

Dacryodénite - lésions des glandes lacrymales. Elle survient en raison de pathologies chroniques ou en relation avec l'ingestion d'une infection. S'il y a une perturbation du travail du système circulatoire, la maladie peut prendre une forme chronique. Symptômes: la paupière supérieure devient rouge, enflée. La prunelle de l'œil dépasse dans certains cas. Si la dacryodénite n'est pas traitée, l'inflammation se propage, des abcès se forment, une température élevée augmente et un malaise général apparaît..

Cancer de la glande lacrymale - se développe à la suite d'une activité anormale des cellules de la glande. Les tumeurs peuvent être à la fois bénignes et malignes. Le deuxième groupe comprend, par exemple, le sarcome. Signes: douleur aux yeux et à la tête. Elle est associée à une augmentation de l'éducation, qui exerce une pression sur le tissu nerveux. Dans certains cas, la pression est si forte qu'elle provoque une délocalisation du globe oculaire, ce qui rend difficile leur mouvement. Les symptômes supplémentaires comprennent un œdème, une vision floue.

Pathologie de la membrane conjonctive de l'œil

La xérophtalmie est une maladie oculaire au cours de laquelle les larmes sont produites moins que la normale. Il y a plusieurs raisons à cela: processus inflammatoires chroniques, blessures diverses, gonflement, utilisation à long terme d'un traitement médicamenteux. Les personnes âgées sont à risque.

La conjonctivite est une inflammation qui se produit dans la membrane muqueuse de la conjonctive. Il peut être allergique, infectieux et fongique. Toutes ces variétés sont contagieuses. L'infection se produit à la fois par contact physique et à l'aide d'objets du quotidien.

Tumeurs de la conjonctive - apparaissant dans le coin de la face interne de la muqueuse (ptérygion) et se formant à la jonction avec la cornée (pinguecula).

Pathologie du cristallin

La cataracte est une opacification progressive du cristallin. La maladie se développe très rapidement. Peut affecter un œil ou les deux. Dans ce cas, soit la totalité de la lentille est endommagée, soit une partie. La principale catégorie de patients est les personnes âgées. C'est cette affection qui peut réduire la vision en très peu de temps, jusqu'à la cécité. Chez les jeunes, les cataractes sont possibles en raison de blessures, de maladies de type somatique. Symptômes: perte de vision rapide (cela oblige à changer très souvent de lentille), incapacité à distinguer les objets dans l'obscurité ("cécité nocturne"), perturbation de la perception des couleurs, les yeux se fatiguent rapidement, dans de rares cas - vision double.

Anomalies du cristallin - cataracte, bifaf, sphérophakie, luxation du cristallin, colobome se développant dès la naissance.

Pathologie rétinienne

La rétinite (dégénérescence pigmentaire rétinienne) est une maladie qui se manifeste par la survenue d'une inflammation dans diverses parties de la rétine. Les causes sont un traumatisme des organes de la vision, une exposition prolongée au soleil. Symptômes: le champ de vision normal se rétrécit, la vue est réduite, l'image double, une visibilité insuffisante au crépuscule, des taches colorées caractéristiques apparaissent devant les yeux.

Le décollement de la rétine est une pathologie dans laquelle une destruction de la rétine est observée. Ses couches internes commencent à descendre des tissus épithéliaux et des vaisseaux sanguins voisins. Elle est traitée dans la plupart des cas rapidement. L'absence de traitement entraîne une perte de vision. Signes: "brouillard" devant les yeux, déformation de la forme géométrique des objets, parfois des éclairs de lumière et des étincelles lumineuses sautent.


Décollement de la rétine

Angiopathie rétinienne - destruction de la structure de la choroïde dans les yeux. Cette maladie est causée par des blessures physiques, une pression intraoculaire élevée, un dysfonctionnement du système nerveux central, des maladies du système circulatoire (hypertension artérielle), un empoisonnement, des anomalies pathologiques de la morphologie des vaisseaux sanguins. Symptômes: diminution notable de la vision, yeux flous, scintillement étranger, distorsion de l'image. Dans le pire des cas, perte de vision.

La dystrophie rétinienne est une maladie extrêmement dangereuse qui peut avoir une grande variété de causes. Le tissu de la rétine de l'œil meurt ou diminue. Cela peut se produire si l'assistance qualifiée de spécialistes n'est pas fournie à temps..

Pathologie cornéenne

La kératite est un processus inflammatoire qui affecte la cornée de l'œil. En conséquence, une opacité cornéenne et des infiltrats apparaissent. La cause peut être une infection: virale, bactérienne. Les blessures peuvent également déclencher le développement de la maladie. Symptômes: larmoiement, rougeur de la membrane muqueuse de l'œil, sensibilité atypique à la lumière vive, la cornée perd ses propriétés normales - brillance, douceur. Si le traitement est négligé, l'infection se propage à d'autres parties du système visuel..

Belmo - formation de tissu cicatriciel sur la cornée de l'œil, son opacité persistante. La cause est un processus inflammatoire prolongé dans le corps ou une blessure.

L'astigmatisme cornéen (kératocône) est une dégénérescence cornéenne résultant d'une augmentation de la pression à l'intérieur de l'œil. Cela conduit à un changement de forme de la cornée. Symptômes: bordure claire autour des ampoules, perte instantanée de la vision dans l'un des yeux, myopie.

Changement de la réfraction oculaire

La myopie (myopie) est une violation de la réfraction de l'œil, dans laquelle une personne ne voit pas mal les objets éloignés. Avec la myopie, l'image est fixée devant la rétine. Signes: en fait une mauvaise différence entre les objets éloignés, un inconfort, une fatigue oculaire rapide, une douleur pressante dans les tempes ou le front.

L'hypermétropie (hypermétropie), un trouble de la réfraction dans lequel l'image est lue derrière la rétine, est le contraire de la myopie. Dans ce cas, le patient voit mal les objets proches et distants. Symptômes: très souvent la formation de buée devant les yeux est déterminée, parfois le patient développe un strabisme.

Astigmatisme - la maladie est caractérisée par l'incapacité de concentrer les rayons lumineux sur la rétine. Apparaît généralement chez les personnes présentant des troubles physiologiques des organes de la vision: la cornée, le cristallin. Symptômes: une image floue et indistincte, une personne se fatigue rapidement, se plaint souvent d'un mal de tête, afin de voir quelque chose, vous devez fatiguer les muscles oculaires.

Autres maladies oculaires

Nystagmus - mouvements oscillatoires incontrôlables des globes oculaires.

Le syndrome de l'œil paresseux ou amblyopie est une pathologie dans laquelle l'œil, en raison de lésions musculaires, cesse de fonctionner et effectue des mouvements.

L'anisocorie est la différence de taille de la pupille. Fondamentalement, il apparaît avec toutes sortes de blessures aux yeux. Cela implique une sensibilité aiguë à la lumière, une vision diminuée. Parfois, cette pathologie indique une violation du fonctionnement de l'une des régions du cerveau - le cervelet..

L'épisclérite est une inflammation qui se développe dans le tissu épiscléral. Tout d'abord, une rougeur apparaît près de la cornée, puis cette zone gonfle. Signes: sensation d'inconfort, yeux blessés par une lumière vive. Il y a une décharge de la membrane conjonctive. La plupart des épisclérites disparaissent d'elles-mêmes..

Aniridie - absence complète de l'iris de l'œil.

La polycorie est une anomalie oculaire où une personne a plusieurs pupilles.

L'ophtalmoplégie est une maladie lorsque les nerfs de l'œil qui sont responsables de son mouvement cessent de fonctionner correctement. Cela provoque une paralysie et une incapacité à faire tourner les globes oculaires. Symptômes: les yeux sont tournés vers le nez, ne changez pas cette position.

L'exophtalmie est une sortie pathologique du globe oculaire au-delà de l'orbite, provient de l'œdème de son tissu. En plus des principaux symptômes, il y a une rougeur des paupières et une douleur au contact de la zone enflammée..

Diplopie - un trouble du système visuel, consistant en une double vision constante des objets visibles.

Liste des maladies oculaires courantes chez les personnes avec une description et une photo

Les maladies oculaires sont répandues au 21e siècle. Une situation environnementale défavorable, une charge élevée sur l'organe de la vision en raison de l'informatisation, de la malnutrition, des pathologies concomitantes - autant de causes de maladies oculaires chez l'homme, dont nous analyserons en détail la liste et les symptômes ci-dessous. Quels sont les types de maladies oculaires?

Maladies des canaux lacrymaux et du système lacrymal

Les maladies oculaires comprennent un groupe de maladies des annexes oculaires:

Dacryocystite

La dacryocystite est une inflammation du sac lacrymal de nature infectieuse. Il se manifeste par une douleur et un gonflement du coin de l'œil, une rougeur de la conjonctive et un écoulement de pus. Partager:

  • dacryocystite aiguë (émergeant brusquement) et chronique (lente à long terme);
  • congénitale (apparue dès la naissance) et acquise (survenue au cours de la vie).

Ils sont traités avec des gouttes antibactériennes, de la physiothérapie. Dans la dacryocystite chronique, une anastomose est créée chirurgicalement entre le sac lacrymal et la cavité nasale.

Dacryoadénite

La dacryoadénite est une inflammation de la glande lacrymale. La raison en est la pénétration d'un agent infectieux dans la glande. La personne note des symptômes tels que douleur dans le coin de l'œil, larmoiement, rougeur de la peau, gonflement.

Des gouttes antibactériennes et anti-inflammatoires sont prescrites en plus de la physiothérapie. Lorsqu'un abcès se forme, la lésion est ouverte et drainée.

Syndrome de l'oeil sec

Se produit lorsque le produit est cassé ou à la sortie d'humeur aqueuse. Les causes de la sécheresse oculaire sont les maladies auto-immunes, les maladies oculaires inflammatoires chroniques, les endocrinopathies. Parfois, il se développe lorsque les yeux sèchent à cause des climatiseurs et des radiateurs.

Traitez avec des gouttes hydratantes. Obligatoire en association avec le traitement d'une maladie interne.

Pathologies des paupières

Les paupières sont des plis de peau autour des yeux. Description des maladies, signes et traitement des paupières:

Blépharite

La blépharite est une inflammation du bord des paupières. En raison de l'événement, il y a:

  • bactérien,
  • viral,
  • fongique (démodécie),
  • allergique.

Symptômes: démangeaisons, rougeurs, desquamation du bord de la paupière, collage des cils avec du pus, yeux larmoyants. Traitement de la blépharite: gouttes (antivirales, antibactériennes, antifongiques). Pour la blépharite allergique - antihistaminiques.

Chaliazion

Le chalazion est une maladie inflammatoire chronique du bord de la paupière. Cela se produit à la suite d'un blocage de la glande de Meibomius. Visuellement - gonflement arrondi, douleur au toucher, rougeur des paupières, larmoiement.

Les antibiotiques sont prescrits par voie topique. Si inefficace, ablation chirurgicale.

Orge

L'orge est une formation inflammatoire purulente de la paupière supérieure (moins souvent de la paupière inférieure), d'une manière différente un furoncle. La cause et la pathogenèse de la maladie sont la pénétration de microbes pathogènes après avoir souffert d'un rhume. Symptômes - une formation douloureuse arrondie sur la paupière, une rougeur de la peau, parfois une légère augmentation de la température.

Traitement antibiotique topique.

Inversion de la paupière inférieure

L'éversion congénitale est une malformation congénitale de la paupière inférieure, formée in utero. La sénile est une maladie acquise résultant de modifications musculaires et cutanées liées à l'âge.

Traitement - opératoire, consiste à restaurer la structure anatomique de la paupière.

Blépharoptose

L'omission du siècle. Il survient dans les maladies ophtalmiques, après un traumatisme, une intoxication, avec des lésions du nerf optique. Visuellement, la paupière est abaissée, «regard triste», la sécheresse de l'œil est possible. Avec l'inefficacité du traitement médicamenteux avec des cholinomimétiques, un raccourcissement chirurgical de l'aponévrose du muscle est effectué.

Pathologie cornéenne

Les maladies oculaires comprennent un groupe de pathologies de la cornée - l'avant de l'œil.

Kératite

L'inflammation de la cornée est une kératite. Causes: virus - kératite virale; microorganismes pathologiques - kératite bactérienne. Symptômes - rougeur de la sclérotique, yeux larmoyants, photophobie, inconfort dans les yeux, vision trouble.

Traitez avec des gouttes ou des pommades - antibactériennes ou antivirales.

Kératocône

C'est une maladie dystrophique dégénérative progressive de la cornée. Au fur et à mesure que la cornée progresse, elle devient effilée. Le kératocône survient chez les personnes ayant une prédisposition génétique. Une personne se plaint d'une vision trouble, d'un larmoiement, d'un rougissement des yeux.

Traitement: chirurgie de réticulation.

Kératomalacie

La maladie survient à la suite du dessèchement de la cornée. Les modifications cornéennes sont causées par une carence en vitamine A. Les principaux symptômes sont une perte de brillance, une diminution de la sensibilité de la cornée.

Traitement - reconstitution de la carence en vitamine A. Pronostic: opacité cornéenne, au stade final - épine.

Belmo

Belmo (leucome) est l'opacité cornéenne, la perte de transparence. Ils sont congénitaux et acquis à la suite de brûlures, de traumatismes, de maladies infectieuses. Ressemble à une tache blanchâtre. L'homme note une mauvaise vue.
Traitement chirurgical - kératoplastie (greffe de cornée).

Anomalies du développement

Il y a congénital (se produisent dans la période prénatale). Les causes de la maladie sont des effets toxiques sur le fœtus, des maladies virales. Anomalies acquises - une conséquence de la cataracte.

Manifestations: larmoiement, diminution de l'acuité visuelle. Traitement chirurgical - restauration de l'anatomie correcte de la cornée.

Maladies de la conjonctive

Maladies oculaires inflammatoires et non inflammatoires de la membrane muqueuse de l'œil - conjonctive:

Conjonctivite

La conjonctivite est une maladie inflammatoire de la membrane muqueuse de nature infectieuse et non infectieuse. Maladies infectieuses de la conjonctive des yeux:

  • Conjonctivite bactérienne. Cause le plus souvent: chlamydia (trachome), streptocoques, staphylocoques, etc..
  • Maladies virales. Les principaux agents pathogènes: adénovirus, virus de l'herpès.
  • Les maladies fongiques sont causées par des champignons du genre Candida, actinomycètes, aspergillus.

La conjonctivite non infectieuse est causée par des irritants (fumée, vapeurs corrosives) et des allergènes.

Symptômes: gonflement, rougeur conjonctivale, brûlure, larmoiement. De nature infectieuse - écoulement de pus.

La thérapie consiste en une application topique de pommades ou de gouttes antibactériennes, antivirales, antifongiques, antiallergiques.

Ptérygion

Le ptérygion résulte des effets négatifs du rayonnement ultraviolet, lorsque la conjonctive se développe du coin au centre de l'œil. A une forme triangulaire.

Comment le ptérygion est-il traité? Gouttes hydratantes corticostéroïdes. Si inefficace, récupération chirurgicale.

Pathologie du cristallin

La lentille est la lentille biologique de l'organe optique qui réfracte la lumière. Situé en face de la pupille.

Cataracte

Opacité congénitale (dès la naissance) ou acquise du cristallin. Acquis fait référence aux maladies liées à l'âge. Possible chez les jeunes après des blessures, ainsi que des complications de maladies des organes internes. La maladie commence par une fatigue oculaire rapide, une cécité nocturne (vision trouble dans l'obscurité), l'acuité visuelle diminue fortement, la perception des couleurs est altérée.

Pour ralentir la progression des maladies de l'organe de la vision - gouttes avec des vitamines. La prochaine étape est la chirurgie oculaire, la phacoémulsification (remplacement du cristallin affecté par un cristallin artificiel). La cataracte congénitale est traitée rapidement.

Anomalies du développement

Des anomalies de développement se produisent pendant la période de formation intra-utérine du fœtus. Les raisons sont des effets toxiques sur le fœtus, une compression du cristallin par des vaisseaux anormaux. Symptômes: vision déformée, cécité. Allouer:

  • Bifakia - doublement de l'objectif. 2 lentilles se développent, de taille et de forme différentes.
  • Afakia - manque d'objectif.

Traitement - chirurgical (une lentille artificielle est installée).

Maladies rétiniennes

La paroi interne de l'œil, qui contient des photorécepteurs, s'appelle la rétine. La fonction est de convertir les rayons entrants en impulsions nerveuses. Il existe les maladies oculaires suivantes de la rétine chez l'adulte:

Rétinite

La rétinite est un processus inflammatoire de la rétine. Les causes peuvent être infectieuses (rétinite bactérienne, virale) et non infectieuse. Non infectieux sont provoqués par des blessures traumatiques, des dommages radioactifs, la lumière du soleil, des causes allergiques. Étroit, vision double, vision altérée dans l'obscurité, des éclairs apparaissent devant les yeux. Hémorragie rétinienne possible.

Thérapie: combinaison de médicaments antibactériens ou antiviraux locaux et parentéraux, corticostéroïdes. En cas d'hémorragie rétinienne (dite «œil sanglant») - vitrectomie.

Rétinopathie

La rétinopathie est une maladie lorsqu'un pli maculaire apparaît dans le corps vitré. Les raisons sont le diabète sucré (voir rétinopathie diabétique), l'hypermétropie, les traumatismes, le décollement de la rétine. Dans le même temps, une personne a une double vision, la vision perd de sa clarté.

Avec la rétinopathie, des gouttes sont prescrites pour améliorer les processus métaboliques. Si la cause est le diabète sucré, une correction du schéma thérapeutique est nécessaire pour normaliser la glycémie. La coagulation au laser est efficace.

Glaucome

Le glaucome est une augmentation congénitale ou acquise de la pression intraoculaire. Les raisons sont les maladies chroniques des organes internes, la myopie sévère, l'hypertension. Les symptômes sont une vision double, des éclairs et des étincelles scintillantes, une limitation de la vision périphérique, des maux de tête, des douleurs oculaires, la cécité. Allouer:

  • Glaucome à angle ouvert - dans les couches profondes de l'œil, un obstacle se forme sur la voie de l'écoulement de l'humeur aqueuse. La maladie se développe lentement.
  • Glaucome à angle fermé - l'écoulement est soudainement bloqué, conduisant à une crise aiguë. Des soins urgents sont nécessaires.

La base du traitement est la réduction de la PIO. Atteint en prescrivant des chutes de pression et en traitant la maladie sous-jacente.

Dystrophie rétinienne

Maladie du fond de l'œil héréditaire ou acquise. Lorsque la zone centrale (macula) est touchée, une dégénérescence maculaire de la rétine se développe. C'est une maladie dégénérative liée à l'âge. Causé par des dommages vasculaires dans l'hypertension, le diabète sucré, un traumatisme de l'organe optique, ainsi que la myopie.

Les symptômes de la maladie - un point aveugle au centre, une vision déformée, des mouches clignotantes. Sur le fond de l'œil, le médecin verra un symptôme caractéristique d'un "oeil de boeuf" - une tache sombre entourée d'un bord clair.

Traitement précoce - gouttes avec des vitamines et des antioxydants, des gouttes de corticostéroïdes. Pour renforcer les muscles - physiothérapie (électrophorèse, phonophorèse, échographie). Dans les derniers stades - chirurgie reconstructive rétinienne.

Désinsertion rétinienne

Un traumatisme, des maladies somatiques graves peuvent provoquer un détachement de la rétine de la choroïde. Les symptômes sont un voile, un scintillement de taches devant les yeux, une limitation des champs visuels sur les côtés, une perception incorrecte des formes des objets. La condition menace la cécité complète.

Traiter par soudure au laser ou chirurgie.

Pathologies sclérales

La sclérotique est la membrane protéique dense externe de l'organe optique. Sert de support et de protection. Liste des maladies sclérales ophtalmiques:

Sclérite

Les causes de la sclérite - inflammation de la membrane protéique - sont des maladies infectieuses et auto-immunes. Symptômes - douleur sourde, gonflement et rougeur de la sclérotique, vision trouble.

Traitement de la sclérite infectieuse - médicaments anti-inflammatoires, antibiotiques. Le traitement de la sclérite auto-immune est complété par des corticostéroïdes. Dans les cas graves, greffe de tissu de donneur.

Épisclérite

L'épisclérite est une maladie inflammatoire des couches externes de la sclérotique. Elle est causée par des virus, des bactéries, des maladies auto-immunes. Symptômes - douleur sclérale, larmoiement, rougeur, gonflement.

Les causes auto-immunes sont traitées avec des glucocorticostéroïdes, des anti-inflammatoires. Épisclérite virale et bactérienne - avec respectivement des gouttes antivirales et antibactériennes.

Sclérokératite

Complication de la sclérite. Une inflammation cornéenne est ajoutée. Manifesté par un larmoiement, une douleur intense, un gonflement, une photophobie, une acuité visuelle altérée.

Antibiotiques intraveineux et topiques, corticostéroïdes, anti-inflammatoires.

Troubles réfractifs

La réfraction est la réfraction des rayons lumineux dans le système optique de l'organe de la vision. Un ophtalmologiste est impliqué dans le traitement des maladies oculaires avec une capacité de réfraction altérée en sélectionnant des lunettes avec le bon nombre de dioptries.

Myopie

Ou la myopie. Une personne voit bien de près et les objets éloignés sont flous. Les raisons sont un stress à long terme sur l'organe de la vision, des changements dégénératifs, une augmentation de la PIO. De plus - fatigue oculaire, maux de tête.

Traitement: sélection de lentilles pour la correction de la vue, gouttes vitaminées, mydriatiques (détend la pupille), traitement matériel et physiothérapie, correction de la vue au laser, scléroplastie chirurgicale.

Hypermétropie

Ou hypermétropie - une diminution de l'acuité visuelle de près, mais l'image au loin est clairement visible. Augmentation possible de la PIO et de l'ICP.

Comment corriger la vision? Des lunettes ou des lentilles de contact sont sélectionnées. Un bon effet est donné par le matériel et le traitement de physiothérapie, la correction de la vue au laser, moins souvent - l'implantation de lentilles artificielles.

Astigmatisme

L'astigmatisme est une violation de la focalisation des rayons lumineux sur la rétine en raison d'une violation de la courbure de la cornée ou d'un changement de forme du cristallin. La forme congénitale est plus courante. Il existe également un astigmatisme acquis - à la suite de blessures, de maladies ophtalmiques inflammatoires, d'opérations. Symptômes: images floues, fatigue oculaire, maux de tête.

Le traitement est des lunettes. En cas d'inefficacité - traitement au laser ou chirurgical: kératotomie, implantation de lentille phaque, thermokératocoagulation, remplacement de lentille.

Pathologies du nerf optique

Le nerf optique transporte l'influx nerveux de la rétine vers le cerveau. Quelles sont les lésions du nerf optique?

Neuropathie ischémique

Il s'agit d'une maladie du nerf optique, dans laquelle les yeux font mal en bougeant, la perception des couleurs est altérée, la vision est limitée et des angles morts apparaissent. Ces problèmes oculaires surviennent chez les personnes atteintes de pathologies cardiovasculaires, de disposition héréditaire. Mécanisme de survenue - troubles circulatoires.

En thérapie, des antispasmodiques, des thrombolytiques et des décongestionnants sont utilisés. Le but est de rétablir la circulation sanguine. Le traitement est complété par la physiothérapie et la stimulation laser.

Névrite

La névrite peut être contagieuse. Ou cela peut être une conséquence de la sclérose en plaques, lorsque la membrane graisseuse autour du nerf optique diminue, ce qui entraîne son inflammation. Symptômes: déficience visuelle à la périphérie, apparition de taches aveugles, maux de tête, douleur lors du déplacement des globes oculaires.

La névrite infectieuse est traitée avec des médicaments antibactériens ou antiviraux. La névrite dans la sclérose en plaques nécessite une thérapie complexe de la maladie sous-jacente, la nomination de corticostéroïdes et de gouttes qui améliorent les processus métaboliques. Avec une déficience visuelle sévère, prescrire l'électrothérapie, la magnétothérapie, la stimulation laser.

Atrophie du nerf optique

Maladie de l'analyseur visuel, lorsque la connexion entre la rétine et le centre visuel du cerveau est interrompue. L'atrophie est causée par des maladies du système nerveux central, une intoxication, des maladies ophtalmiques. Peut être héréditaire. La manifestation classique est une diminution de l'acuité visuelle qui ne peut être corrigée avec des lunettes.

Hormonothérapie, désintoxication.

Problèmes de l'appareil oculomoteur

Les muscles oculaires se fixent au globe oculaire et remplissent des fonctions motrices et sensorielles.

Strabisme

Le strabisme est une maladie des muscles oculaires lorsque leur action n'est pas coordonnée les unes avec les autres.

  • Strabisme congénital. Il se forme au cours du développement intra-utérin à la suite d'infections transmises par la mère, prenant des médicaments toxiques, prédisposition héréditaire.
  • Strabisme acquis. Les raisons sont la complication d'erreurs de réfraction, de traumatismes, de tumeurs, de paralysie des muscles oculomoteurs après avoir souffert d'encéphalite, de neurosyphilis, de sclérose en plaques. Les enfants peuvent se développer à partir de la peur.

Traitez avec l'utilisation d'un pansement occlusif sur un organe visuel sain. Durée - au moins 4 mois. Un bon résultat est donné par un traitement matériel: stimulation électrique, thérapie au laser, amblyocor.

Maladies de l'iris

L'iris est la structure mince et mobile de l'œil. Situé derrière la cornée. Contient un pigment qui détermine la couleur des yeux.

Uvéite

L'uvéite est une inflammation de la choroïde de l'organe optique. Causes - infections (virus, bactéries), réactions allergiques, maladies auto-immunes, traumatismes, troubles hormonaux et métaboliques.

  • Antérieur (iritis, iridocyclite). Symptômes - décoloration de l'iris, larmoiement.
  • Uvéite intermédiaire. Photophobie, une rougeur des yeux est notée.
  • Postérieur (choroïdite). Manifesté par une diminution de l'acuité visuelle, clignote devant les yeux.
  • Diffuse (panuvéite). Manifestations - irritation oculaire, photophobie, larmoiement, constriction de la pupille, forte détérioration de la vision, augmentation de la PIO.

Symptômes de l'uvéite chronique - légère rougeur de la sclérotique, bâtonnets flottants devant les yeux.

Traitement de toute uvéite - mydriatiques locaux; hormones, anti-inflammatoires localement et par voie intraveineuse. Suppléments: uvéite infectieuse - agents antibactériens ou antiviraux, allergiques - antihistaminiques. De plus - physiothérapie (électrophorèse, laser et magnétothérapie). Lorsque les adhérences se forment, elles sont séparées par chirurgie.

Autres maladies oculaires

Autres maladies oculaires non incluses dans la classification ci-dessus:

Exophtalmie

La protrusion de l'œil par rapport à l'orbite est appelée exophtalmie. Synonymes - yeux qui roulent, yeux exorbités. Les causes sont des maladies thyroïdiennes, des tumeurs cérébrales. Des symptômes supplémentaires (rougeur de la sclérotique, douleur à la pression) peuvent être absents. Traitez la maladie sous-jacente.

Vidéo: Qu'est-ce que l'exophtalmie

Nystagmus

Ce sont des mouvements involontaires de la pupille dans différents plans, qui perturbent la fonction visuelle. Le nystagmus provoque des symptômes neurologiques, une intoxication. Ils sont traités avec des antipsychotiques. Si nécessaire, la structure des muscles oculaires est restaurée chirurgicalement.

Hémianopsie

L'hémianopsie est une maladie congénitale ou acquise dans laquelle une personne perd la moitié du champ de vision. Causes - tumeurs cérébrales, accident vasculaire cérébral, traumatisme crânien. Le traitement vise à éliminer les causes provoquantes.

Migraine oculaire

La migraine oculaire se manifeste par la survenue de convulsions avec douleur pulsatile des globes oculaires, perte de zones des champs visuels, éclairs devant les yeux, anisocorie (pupilles différentes), mydriase (pupille dilatée), affaissement de la paupière. Causes neurologiques de la migraine oculaire.

Traitement lors d'une crise - analgésiques, AINS. Dans la période interictale - nootropiques, relaxants musculaires.

Amblyopie

L'amblyopie (œil paresseux) survient lorsque l'œil n'est pas impliqué dans le système visuel. Causes - strabisme, maladies ophtalmiques avec altération de la réfraction, disposition génétique. Le traitement dépend des raisons: sélection de lunettes, physiothérapie, correction de la vue au laser.

Vidéo: Amblyopie ou œil paresseux

Daltonisme

Le daltonisme - une maladie oculaire héréditaire congénitale, consiste en l'incapacité de distinguer les couleurs. Ces personnes, pour la plupart des hommes, ne distinguent que deux couleurs primaires (les dichromates). Vous pouvez améliorer la condition en portant des lunettes teintées..

Tumeurs bénignes

Le xanthélasma est le plus fréquent. Les symptômes sont l'apparence déraisonnable d'une plaque jaunâtre saillante sur la paupière supérieure. Le traitement est une ablation chirurgicale. Les personnes atteintes de néoplasmes bénins sont enregistrées au dispensaire et nécessitent un diagnostic régulier.

Tumeurs malignes

Ils peuvent survenir après un traumatisme, après des maladies ophtalmiques, sans raison. Dans les premières étapes - gonflement dans la zone touchée. Plus tard, une douleur, une déficience visuelle, une augmentation de la PIO et un déplacement de l'œil avec une tumeur de grande taille apparaissent. Lire aussi l'article - cancer de l'œil.

Le traitement des tumeurs malignes comprend: cytostatiques, radiothérapie, ablation chirurgicale.

Anomalies dans le développement de l'orbite oculaire

Cette maladie de l'orbite oculaire se développe pendant la période prénatale. Sous réserve de restauration chirurgicale de la structure anatomique.

Colobome

Le colobome apparaît après une lésion de l'organe de la vision ou est héréditaire. Allouer le fractionnement:

• iris (défaut de l'iris, perception de la lumière altérée);
• nerf optique (microphtalmie, cécité);
• choroïde;
• lentille (violation de la réfraction de la lumière);
• rétine (les symptômes apparaissent après le développement de larmes, décollement de la rétine);
• paupières (défaut cutané, violation de la fermeture des paupières).

En présence de symptômes - restauration chirurgicale de la structure, avec colobome rétinien - coagulation au laser. Si les symptômes ne sont pas gênants, la chirurgie n'est pas nécessaire.

Panophtalmite

Maladie inflammatoire sévère de toutes les structures de l'œil. C'est la complication infectieuse la plus terrible des maladies inflammatoires des yeux. Symptômes - douleur oculaire intense et maux de tête, rougeur, gonflement de l'œil, écoulement de pus, affaissement de la paupière, forte détérioration de la vision, fièvre, symptômes d'intoxication.

Traitement en milieu hospitalier: antibiothérapie massive. L'introduction d'antibiotiques rétrobulbaire, intraveineux, intramusculaire. De plus: désintoxication, thérapie anti-inflammatoire, glucocorticostéroïdes. En l'absence d'effet - retrait de l'organe affecté.

Nous avons donné un bref aperçu de la liste complète des maladies oculaires. Les maladies oculaires ne tolèrent pas l'inaction - il est nécessaire de commencer le traitement le plus tôt possible. Une approche irresponsable menace de perte irréversible de la vision.

De plus, nous vous invitons à regarder une revue vidéo des maladies oculaires. Un ophtalmologiste parlera des facteurs de risque, des symptômes, du diagnostic, du traitement et de la prévention des maladies ophtalmiques.

Vidéo: Maladies oculaires

Partagez l'article avec vos amis et votre famille. Partagez votre expérience dans les commentaires. Protégez votre vue. être en bonne santé.